Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

10 novembre 2009 2 10 /11 /novembre /2009 00:32

Airbus A380 – Le Paquebot des airs chez Singapour Airlines

Dans la salle d'embarquement du terminal 1 de l'aéroport de Roissy CDG, les futurs passagers admirent déjà derrière une grande baie vitrée l'impressionnant géant des airs, relié au terminal par deux passerelles. On pense à un bateau de croisière en admirant l'élégant et design escalier menant au pont supérieur. Le chemin pour arriver à son siège peut être long, surtout pour celui qui est assis au pont supérieur et à la dernière place de l'appareil ! Confortablement installé sur votre siège, l'impression de grandeur s'estompe car les différents espaces sont cloisonnés et compartimentés. L'éclairage violet fluo de l'allée apporte une touche design bienvenue. L'A380-800 pourrait accueillir 853 passagers en configuration charter mais le vol opéré par Singapore Airlines est équipé de seulement 471 sièges, offrant ainsi plus d'espace et de confort. Les sièges sont répartis en trois classes : 12 Suites (une classe positionnée au-delà de la Première classe) situées sur le pont principal, 60 sièges classe Affaires sur le pont supérieur et 399 sièges en classe Economique situés sur les deux ponts. Le pont supérieur s'étend sur toute la longueur du fuselage ce qui donne à la cabine 50 % de surface supplémentaire par rapport au Boeing 747-400, son principal concurrent et permet d'embarquer 35% de passagers en plus.
Voici quelques chiffres qui donnent le vertige : L'appareil mesure 73 m de long et 24 m de haut pour une envergure de 80 m ! Les ailes de l'A380, les plus grandes jamais construites pour un avion de ligne commercial, ont une superficie de 845 m² et mesurent 45 mètres pour un poids total de 30 tonnes ! Les dimensions du fuselage (environ 8,40 mètres de hauteur pour 7,15 mètres de largeur) permettent de disposer d'une surface totale aménagée de 555 m² : 250 m² sur le pont supérieur et 305 m² sur le pont principal. Pour couronner le tout, cet avion XXL vole très haut avec une altitude de croisière de 13 115 m. En revanche, certains annonçaient des douches, des machines à sous voire une piscine, ce n'est pas encore à l'ordre du jour !
Le Pèlerin

Partager cet article

Repost0

commentaires