Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

24 juin 2011 5 24 /06 /juin /2011 06:34

Salon du Bourget - Airbus pulvérise les records de vente d’avions

Airbus_A380_EADS_.jpg

Airbus s'est une fois de plus imposé devant son rival américain Boeing en engrangeant 730 commandes et intentions d'achat durant le salon du Bourget. L'A320 Neo est la nouvelle star de la gamme Airbus avec une cascade de ventes.

Au dernier jour du Salon du Bourget, Airbus s'est imposé comme le meilleur vendeur d'avions du monde. Hier, l'avionneur a dévoilé la plus grosse commande de l'histoire de l'aviation civile avec 200 exemplaires de la version Neo achetés par la compagnie malaisienne AirAsia. Attendu depuis l'ouverture du salon, lundi dernier, cette commande atteint un autre record : celui du montant. La compagnie asiatique va devoir débourser 18,2 milliards de dollars pour s'offrir la plus grande flotte d'A320 du monde. Signe que le moment était important hier au Bourget, Tom Enders, PDG d'Airbus et Louis Gallois président exécutif d'EADS sont venus signer le contrat aux côtés de Tony Fernandez, le patron d'AirAsia. C'est une commande géante qui confirme la pertinence du nouvel A320 Neo, version remotorisée (15 % de consommation en moins) de l'A320 actuel, assemblé à Toulouse. Ce dernier-né marginalise Boeing et son avion concurrent, le 737 qui apparaît désormais trop vieux. Et Tom Enders d'enfoncer le clou : « Quand j'entends nos collègues de Seattle continuer de dire qu'avec le Neo Airbus ne fait qu'égaler le 737, je me demande ce qu'ils fument ! » déclenchant l'hilarité de toute la salle. « Le Neo ne serait pas un tel succès s'il n'apportait pas une réelle performance » a-t-il ajouté. Ce nouvel avion a vraiment été la vedette du Bourget 2011 puisqu'il a accumulé en seulement quatre jours de salon la bagatelle de 667 commandes et engagements. Une percée, qui ajoutée aux ventes déjà gagnées depuis le début de l'année, porte le carnet de commandes du Neo à 1 029 appareils.

Outre cette méga commande, le bilan commercial du Salon a été encore amélioré hier avec la vente de deux A380 au Japonais Skymark, et dix pour un client non dévoilé. En quatre jours, Airbus a engrangé le montant record de 72,2 milliards de dollars d'engagements (312 appareils) et de ventes fermes (418 avions) contre seulement 142 avions pour Boeing (22 milliards de dollars). « Nous n'avons jamais vécu un Salon aussi riche en commandes » a réagi Tom Enders, hier. Le succès du Neo poussera certainement Airbus à réfléchir à une nouvelle hausse des cadences qui doivent atteindre 42 avions produits fin 2012. La disponibilité des créneaux de livraisons se fait rare : il faut par exemple compter 2018 voire 2019 pour un A320 Neo. Encore des bonnes nouvelles pour les usines toulousaines et les fournisseurs de la région.  

Source La Dépêche du Midi

Le Pèlerin        

Partager cet article
Repost0

commentaires