Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

30 juillet 2010 5 30 /07 /juillet /2010 04:49

Algérie - Ramadhan: La nuit du doute sur fond de polémique

lune-ramadan

 

 

Si la nuit du doute pour annoncer le début de Ramadhan est fixée au 10 août correspondant au 29 du mois de Chaâbane, un vent de polémique souffle déjà sur la possibilité d'observation du croissant lunaire après que certains chercheurs eurent affirmé que vu les bonnes conditions de visibilité, le croissant sera visible durant la soirée du 10 août.

Cependant, cette affirmation n'a pas fait l'unanimité notamment auprès du projet islamique d'observation du croissant (IPOC), basé à Abou Dhabi et regroupant 400 membres parmi les scientifiques, chercheurs, experts et amateurs d'astronomie. Le projet en question conclut que même s'il ne sera pas possible de l'observer le soir à l'œil nu ou à l'aide de télescopes en Asie, en Europe et en Afrique, il y a cependant une forte probabilité d'observation du croissant lunaire le jour même, c'est-à-dire le 10 août, grâce à une nouvelle technique d'imagerie numérique, utilisant un télescope équipé d'une caméra vidéo spéciale, le tout contrôlé par ordinateur. Les chercheurs se sont basés sur l'expérience, le 12 juillet dernier, qui a permis l'observation du croissant annonçant le début de chaâbane de l'année 1431.

Toutefois, ces scientifiques dont le but est de généraliser cette méthode d'observation attendent que les hommes du culte l'approuvent conformément à la Chariâa. Pour cette année, il ressort que plusieurs pays du monde arabe observeront le croissant durant la soirée du 10 août prochain comme c'est le cas en Algérie, où le SG du ministère des Affaires religieuses et des Waqfs, Ali Hammi, a annoncé hier cette date.

Pour rappel, conformément au Coran et à la sunna, le début du mois sacré est déterminé par l'observation du croissant lunaire du ramadhan à l'œil nu, avec des jumelles ou des télescopes. Si les conditions climatiques ne le permettent pas, le recours au calcul est recommandé, en ce sens que les mois du calendrier musulman comprennent 29 ou 30 jours.

Le 19 juillet dernier, plusieurs scientifiques avaient annoncé que le début du mois de ramadhan serait le 11 juillet et avaient même affirmé que sa durée sera de 30 jours et que l'Aïd El Fitr sera célébré le 10 septembre prochain. En Algérie, M. Bonatiro était affirmatif en déclarant que cette thèse est quasi certaine. Si cela s'avérait juste, le début de Ramadhan sera le même qu'en Egypte et au Koweït où des scientifiques de ces deux pays se sont déjà prononcés en faveur de cette date.

En Egypte, le Dr Salah Mohamed Mahmoud, le président de l'institut de recherches en astronomie et en géodésie, a annoncé que le début de Ramadhan est fixé au mercredi 11 août et que le croissant sera visible durant sept minutes dans le ciel du Caire à 18h 08 mn de la journée du mardi 10 août correspondant au 29 du mois de chaâbane, c'est-à-dire après le coucher du soleil. M. Mohamed Mahmoud a précisé également que dans d'autres provinces du pays, le croissant de la nouvelle lune sera visible pour une durée variant entre 6 et 10 minutes. Il a également fait savoir qu'il sera de même pour toutes les capitales arabes et des pays musulmans d'où il sera visible avec des durées variant entre une et 23 minutes et qu'à La Mecque, cette durée sera de 11 minutes alors qu'à Médine, elle sera de 9 minutes.

Au Koweït, la date du 11 août a été avancée par le chercheur en astronomie, Dr Salah Adjiri, et reprise par l'agence de presse koweïtienne, en précisant toutefois qu'il est prématuré de se fier avec exactitude. Il a indiqué par ailleurs que l'Aïd El Fitr sera célébré le vendredi 10 septembre et que le carême se déroulera en pleine saison estivale avec beaucoup de chaleur et surtout un fort taux d'humidité pour des journées dont la durée du jeûne varie entre 15 et 14 heures.

Source Le Quotidien d’Oran Salah C.

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0

commentaires