Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

Archives

2 juin 2010 3 02 /06 /juin /2010 11:15

Algérie - Tipasa : La première destination balnéaire du pays accueille ses hôtes

tipasa la corniche

 

Depuis hier, 1er juin, la saison estivale a installé officiellement son ambiance sur la côte tipasienne. Evènement qui coïncide, comme chaque année à pareille date, avec le lancement du plan bleu.

En tout, 43 sur les 57 plages que compte la wilaya sont autorisées à la baignade. Soit le même nombre que celui de la saison dernière. A l‘instar des années précédentes, l’on s’attend à Tipasa aussi pour cet été à un grand rush, d’autant plus que ses 120 kilomètres de côte ravissent la vedette à tout le littoral algérien en accueillant en moyenne pas moins de 30 millions durant les trois mois d’été, notamment depuis ces deux derniers lustres. «durant la saison estivale de 2009, la wilaya de Tipasa qui est la première destination balnéaire privilégiée de tout le littorale a accueilli exactement 27 263 600 estivants, soit moins de quatre millions du record enregistré en 2008.
La cause de ce recul est dûe essentiellement au fait que le mois de jeûne de l’année dernière a coïncidé avec une partie de l’été», fait savoir un chef de service de la direction du tourisme à Tipasa. Et d’ajouter «comme chaque année, nous préparons le déroulement de la saison estivale des mois durant avant son entame.
L’objectif escompté est justement de réunir toutes les conditions nécessaires pour que les hôtes de Tipasa passent un agréable séjour. Les préparatifs ont concerné nombre de volets».
À ce propos, le même interlocuteur dévoilera que les autorités ont débloqué une enveloppe de 54 millions de dinars aux titres des PCD et du budget de wilaya pour entreprendre diverses opérations dans les périmètres et à l’intérieur des sites de baignades autorisés. «Ces actions ont concerné l’aménagement et l’entretien des accès de quelques sites de baignades, la réfection de postes de secours, de fontaines publiques et des blocs sanitaires ayant subi des dégradation et enfin l’aménagement de 17 parkings.
Ces travaux sont réalisés chaque année, notamment depuis 2005 et ce pour permettre aux estivants d’avoir dans les sites de baignades toutes les commodités basiques dont ils ont besoin» détaillera le responsable en question. Toujours sur le registre des enveloppes allouées pour le déroulement de la saison estivale, les pouvoirs publics ont consacré plus de 102 millions de dinars pour le lancement de 45 projets d’entretien de nettoyage et d’embellissement des plages et des villes côtière dans le cadre du programme «Algérie Blanche». Concernant les équipements d’acceuil et d’hébergement que recèle la wilaya, la direction du tourisme en a recensé une capacité globale de 12108 lits. «Les équipements d’acceuils permanents de la wilaya, constitués de neuf hôtels et de quatre auberges totalisent une capacité de 3048 lits, dont 360 dans les auberges.
A cette capacité s’ajoute celle des équipements provisoires (centres de loisirs et de vacances, campings et centres spécialisés) constitués de 9060 lits. En somme, les capacités de la wilaya en matière d’hébergement durant cet été dépassent les 12100 lits» détaillera le même vis-à-vis.
Pour sa part la direction de la protection civile de Tipasa se dit également prête pour la saison estivale. «Pour la surveillance des plages nous avons renforcé nos équipes affectées sur les sites de baignade par un effectif saisonnier. 180 recrues rejoindront leurs postes respectifs des le 1er juin, 380 en juillet, 280 en août et 180 en septembre. S’agissant de nos équipes mobilisées elles comprendront notamment six médecins, 26 plongeurs et 62 agents professionnels» révèle le lieutenant Michalikh, le chargé de la communication à la direction de la protection civile à Tipasa.
Avant de poursuivre : «9 zodiaques,  trois embarcations semi-rigides ainsi que 15 ambulances seront constamment mobilisé jusqu’à la fin du plan bleu».

Source Horizons Amirouche Lebbal

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0

commentaires