Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

10 mai 2010 1 10 /05 /mai /2010 04:42

Algérie - Koléa / Ecole supérieure des transmissions - Un enseignement de haut niveau

5 kolea aerien

 

Les élèves officiers suivent aussi un enseignement assisté par ordinateur ainsi que l'apprentissage de la langue anglaise dans un laboratoire de langues.

Dans le sillage de la stratégie de communication adoptée par les établissements militaires de la défense nationale qui s'ouvrent et se rapprochent du grand public, notamment les jeunes, une visite guidée, destinée à la presse nationale, a été organisée jeudi à l'Ecole supérieure des transmissions de Koléa (Tipaza).

Cette école est sous la double tutelle de la défense nationale pour le volet militaire et celle de l’enseignement supérieur pour le volet pédagogique. Elle recrute «l'élite» : des bacheliers ayant obtenu 15 de moyenne et plus, dans les filières techniques pour suivre un cursus licence, mastère, doctorat (LMD), passant par le perfectionnement et allant même au plus haut diplôme délivré par l'école «le diplôme de maîtrise militaire».

Les élèves de l'école sont formés dans la maîtrise du matériel des transmissions destinée aux unités de combats, des équipements de communication radio avec ses différents types (filaire et télégraphie).

Ils passent durant leur cursus, après la première étape passée à l'Académie militaire de Cherchell, par des formations précises à travers plusieurs laboratoires à savoir, l'électronique générale, antennes et propagation des ondes, la radio (faisceaux hertziens (Hf) ou pour véhicule (VHf) et le laboratoire de mesures. Les élèves officiers suivent aussi un enseignement assisté par ordinateur ainsi que l'apprentissage de la langue anglaise dans un laboratoire de langues équipé. Ils sont tous hébergés au sein de l'école, qu'ils soient officiers stagiaires ou élèves officiers de carrière.

L’école ouvrira ses portes aux jeunes bacheliers au mois de juillet prochain, selon l'officier Chekiken Djillali, chargé de l'orientation, la communication et l'information au niveau de l'école.

Il sera procédé à la réception des candidatures pour recruter, selon les besoins de l'école, le mois d'après, à savoir en août, les futurs élèves selon des critères bien définis dont la moyenne de 12 et plus et un bac technique. Ces élèves débuteront officiellement leur formation au mois de septembre.

Il est à signaler que dans le cadre de l'échange et de la coopération étrangère, l'Ecole nationale des transmissions reçoit des visites de délégations étrangères tout au long de l'année, selon le chargé de communication de l'école. La prochaine délégation sera jordanienne. Pour rappel, l’école existe depuis 1956. Elle a été créée aux frontières de l'Ouest pour la formation de 26 cadres de communication et délocalisée à plusieurs reprises pour s'installer définitivement en 1986 à Koléa.

La visite guidée a été organisée par le haut commandement de la région militaire et la Direction centrale de l'information, de communication et d'orientation (DCI).

Source Le Soir d’Algérie Souad Labri

Le Pèlerin

Partager cet article

Repost0

commentaires

belgacem 06/09/2010 20:11



mércii fréro si tré jonté je tu serai reconnaissant mérciii



Le Pèlerin 07/09/2010 10:32



Salut Belgacem,


Je te souhaite une bonne journée


J'ai du retard dans mes commentaires


Cordialement,


Le Pèlerin



Belgacem 03/09/2010 04:20



je veux avoir le numéro de l école supérieure de transmission koléa pour pour contacter une person pour l'aider svp mércii merci d avance mon nem 0773733323 ou lésé moi un méssage sur
nassimhurt@hotmail.fr mércii




Le Pèlerin 03/09/2010 19:15



Bonsoir Belgacem


Me voilà à Cherchell ...Ce n'est pas très loin de Koléa


Je vais essayer de vous trouver l'information requise


Laissez 48h max


Cordialement,


Le Pèlerin