Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

12 mai 2011 4 12 /05 /mai /2011 16:00

Tipasa / Santé scolaire et cantines - Opération lifting

algerie enseignement

Lors de la réunion du conseil de wilaya sur l’éducation nationale qui a regroupé, hier, les élus locaux et l’exécutif de la wilaya, plusieurs projets ont été décidés pour l’amélioration des conditions de scolarité des élèves .

La construction de sièges pour les Unités de dépistage et de suivi (UDS), la normalisation des cantines scolaires et une meilleure exploitation des crèches communales ont été décidées lors de ce conseil de wilaya. En effet et en coordination avec les services de la santé, les UDS auront leurs propres sièges bien équipés, sous forme de petites cliniques pour la prise en charge de la santé scolaire.
Ils compteront une salle de consultation générale et spécialisée, une salle de stomatologie (soins dentaires) équipée en fauteuil dentaire pour enfants et adolescents, une salle de radiologie, un cabinet d’orthophoniste et de psychologue. Idem pour les cantines scolaires. Pour rappel, la wilaya compte 29 UDS encadrées par 35 médecins généralistes, 40 dentistes, 47 psychologues et 55 paramédicaux.
Il a été proposé la création d‘une commission pour la normalisation de l’équipement des cantines (chambres froides, douches pour les cuisiniers, lave-mains pour les enfants…).
En outre, les communes qui ne peuvent gérer ou créer leurs crèches aux normes et équipements nécessaires faute de moyens financiers ou parce que les parents ne peuvent se permettre de payer, le wali El-Iyadhi a tenu à ce qu’elles soient transférées à l’éducation pour ouvrir des classes préparatoires. Interrogeant les élus sur la concrétisation sur le terrain de ses engagements pris avec les citoyens et le personnel de l’éducation, lors de ses visites effectuées durant l’année au niveau des 28 communes et des douars les plus enclavés dans les montagnes ,le 1re responsable de l’exécutif a donné des instructions pour que les élèves soient bien pris en charge notamment ceux des zones rurales et éloignées en matière de transport, de cantine scolaire (qualité des repas et goûters),de chauffage et d’eau et l’internat. Sur ce dernier point, la priorité est donnée aux filles pour rassurer les familles distantes et les convaincre de les scolariser.
Sur les projets d’établissements scolaires à réaliser ou celles qui nécessitent des extensions à la demande des élus locaux, le wali a instruit sur la priorité à donner aux lycées pour en finir avec la surcharge des classes ou encore les classes roulantes en sachant que les cycles du primaire et du moyen ont une certaine autosuffisance «on doit préparer les conditions d’accueil de nos élèves et éviter les surcharges des classes».
En outre, les plans des anciens lycées seront revus pour être réaménagés en tenant compte du style architectural de ces établissements (façades...)

Source Infosoir Souad Labri

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0

commentaires