Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

14 novembre 2010 7 14 /11 /novembre /2010 07:09

La Prévention à la wilaya de Tipasa

pompiers-tipasa.jpg

 

Lutte contre les inondations : un stage au profit des pompiers à Tipasa

Dans le cadre de la lutte contre les risques d’inondations, la direction générale de la protection civile, organisera à Tipasa, à partir du 20 de ce mois jusqu’au 2 décembre, un stage de formation au profit de ses éléments relevant de 12 wilayas du pays. Le stage qui se déroulera à l’unité principale de la protection civile, portera essentiellement sur les interventions lors des inondations. «Ce stage de troisième niveau qui vient compléter les deux précédents sera encadré par une équipe française spécialisée. La protection civile a choisi deux sites qui répondent parfaitement à l’objectif de ce stage. Il s’agit des plages de Chenoua et de la Corne d’Or» a indiqué le capitaine Chaâb El Ain, Chef d’unité principale de Tipasa. Aussi et toujours dans le volet formation, la direction de la protection civile de Tipasa va entamer, à partir du 15 novembre prochain une série de mini stages à l’adresse des lycéens de la wilaya. «Il s’agit de leur faire apprendre les méthodes et gestes de secours, de sauvetage ainsi que les premiers soins. Durant 10 jours, nous prendrons en charge la formation d’une série de promotions à raison de 15 chacune.

Algérie - Tipaza - Risques d’asphyxie au monoxyde de carbone : La direction de la SDA mène campagne

«Les campagnes de sensibilisation des citoyens ont porté leurs fruits, et ont permis une baisse sensible des cas d’accidents.

Les risques d’asphyxie à la suite de l’inhalation du gaz de monoxyde de carbone et les explosions engendrés par les fuites augmentent particulièrement en hiver.

En effet, en pareille période, on recense à travers le territoire national beaucoup d’accidents pour prévenir, et partant réduire, au maximum ces risques, la direction de distribution de l’électricité et du gaz de la wilaya de Tipasa, relevant de la SDA Alger, compte dans les prochains jours lancer des campagnes de sensibilisation sur les risques en question dans les différentes localités de Tipasa.

Cette opération de proximité ciblera les établissements scolaires, les hôpitaux, les centres de formation et de l’enseignement professionnels ainsi que l’institut maritime de Cherchell. Selon, Isahli Fella, la chargée de communication au niveau de ladite direction de la wilaya, le programme tracé pour la  campagne de cette année est plus important par rapport à celles menées précédemment

Cette fois-ci, confie-t-elle, la direction de la SDA de Tipasa, compte entreprendre une opération d’envergure puisqu’elle touchera le maximum de localités relevant de la région. «Les campagnes menées dans le passé pour sensibiliser les citoyens contre les risques du monoxyde de carbone et les accidents d’explosion ont porté leurs fruits sur le terrain, dans la mesure où on a enregistré une baisse sensible des cas d’accidents de ce genre. A cet effet donc,  la direction de Tipasa a décidé de redoubler ses efforts en matière de sensibilisation, notamment en ciblant la majorité des habitants de la wilaya» promet Isahli Fella.

Et d’ajouter : «les équipes choisies pour conduire les campagnes de sensibilisations se rendront dans les prochains jours à travers les établissements scolaires (primaire, moyen et secondaire), les structures relevant du secteur de la santé, les CFPA et pour la première fois à l’institut maritime de Cherchell qui vient de donner son accord».

Les équipes de la SDA qui sillonneront  donc la wilaya sont constituées d’ingénieurs en gaz, en sécurité et en électricité ainsi que de la chargée de la communication. «Outre la sensibilisation aux risques éventuels qui peuvent survenir  des installations des systèmes de chauffage, nos techniciens évoqueront aussi les dangers inhérents aux installations  électriques» fait remarquer la même interlocutrice.

En plus des structures publiques, la direction de la distribution de gaz et de l’électricité de Tipasa compte également cibler, cette année, la société civile par le biais du mouvement associatif local. «Conscients des éventuels dangers que représentent ces risques,  Plusieurs associations ont souscrit à notre initiative» conclut-elle.

Source Horizons Amirouche Lebbal.

Le Pèlerin

Partager cet article

Repost0

commentaires