Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

23 janvier 2011 7 23 /01 /janvier /2011 09:26

Saïd Sadi : «Il ne manquait que le général Massu»

Marche-du-RCD.jpg

 

15 000 policiers ont été mobilisés, ce matin, afin de réprimer la marche à laquelle appelle depuis quelques jours le premier responsable du Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD). Faisant état de l’important dispositif sécuritaire mobilisé à cet effet, Saïd Sadi a estimé dans une déclaration faite ce matin à InfoSoir que la réaction des pouvoirs publics a plongé la capitale dans une situation semblable à «la bataille d’Alger, il ne manque que le général Massu». «Au moment où je vous parle, il y a des émeutes aux Issers et à Lakhdaria, car les gens n’ont pas pu se rendre à Alger. Des manifestants sont bloqués à la place Addis-Abéba. Bab El-Oued et La Casbah sont encerclés. Le boulevard Zighoud-Youcef est même coupé à la circulation des piétons», a-t-il ajouté. Il est à savoir que la place du 1er-Mai est depuis les premières heures de la matinée encerclée par un fort dispositif sécuritaire, compte tenu qu’elle devait être le point de départ de la marche.

«Un pouvoir qui veut emprisonner son peuple n’est pas un pouvoir», a ajouté Sadi. Parlant du pouvoir, il estime qu’«il doit comprendre qu’il est encore temps de changer». «Il n’a qu’à choisir : ou changer pacifiquement ou bien mener le pays vers le chaos. Et c’est ce que nous voulons éviter», a-t-il enchaîné. Sous les cris stridents des militants du RCD, empêchés de quitter le siège, Sadi a estimé que «la violence qui existe en Algérie est beaucoup plus grande que celle qui de Tunisie». En effet, les slogans scandés par les manifestants, des étudiants pour la plupart, ont comparé le régime algérien à l’ex-régime tunisien.

La répression étant le point commun selon des manifestants que nous avons approchés. «Il ne faut pas avoir peur. Nous avons un exemple juste à côté de nous, qu’est la Tunisie. Rien ne va changer si le système actuel ne change pas», a déclaré un étudiant venu de l’université de Béjaïa. Un autre, de l’université de Tizi-Ouzou, dans le cadre d’un comité de soutien installé en prévision de cette marche, raconte avoir enduré les pires difficultés hier vendredi pour pouvoir arriver à Alger. «Nous avons dû nous disperser en petits groupes pour ne pas nous faire remarquer.» Selon la même source, le dispositif sécuritaire qui a encerclé le siège du RCD, sis Didouche-Mourad, a été installé aux environs de 4h du matin. Les manifestants qui étaient présents sont d’ailleurs ceux qui sont rentrés sur Alger, hier, vendredi.

Troublés par l’indifférence des passants, qui ont préféré être de simples spectateurs, les manifestants ont appelé ces derniers à s’impliquer eux aussi pour améliorer la situation du pays.

Alger quadrillée

Le pouvoir a mis en place un imposant dispositif de dissuasion dès les premières heures de la journée.

Les services de la Sûreté de la wilaya ont visiblement recouru à des renforts des autres wilayas limitrophes. Des équipements utilisés pour la dispersion des manifestants ont été également mis en place.

Outre cela, un plan de contrôle des axes routiers menant vers Alger, a été mis en place. Toutes les rues d’Alger, les carrefours, les ronds-points et même au niveau de certaines institutions comme la Douane, le ministère des Finances ont connu, ce matin, un déploiement sécuritaire important, notamment l'installation de barrages sécuritaires à la sortie de la ville... La circulation routière était perturbée et tout le monde s’interroge sur ce blocage inhabituel en cette fin de week-end. L’axe reliant la place du 1er-Mai à la rue Colonel -Amirouche a été complètement sécurisée.

Outre le dispositif sécuritaire, il y avait même des agents de la protection civile. Un hélicoptère ne cessait de survoler le ciel au-dessus des policiers pour contrôler et maîtriser la situation. Par ailleurs, les deux sièges du RCD, celui de Didouche-Mourad et d’El-Biar ont été encerclés, ce matin, par les agents de la police. Un tour effectué vers 9 heures au niveau de la gare de l’Agha d’Alger, nous a permis de constater qu'aucun train ne circulait, ni les trains de la banlieue algéroise ni ceux des grandes lignes. Certains voyageurs ayant l’habitude d’utiliser ce moyen de locomotion ont été contraints de se rabattre sur les taxis et autres moyens de transport pour effectuer leur déplacement.

Manifestants bloqués - Accès contrôlés

A la place du 1er-Mai, point de départ de la marche, tout rassemblement était avorté.

Un important dispositif de sécurité a été mis en place depuis 4 h du matin afin d’empêcher les manifestants de se rendre à la place du 1er-Mai. Les manifestants pour la plupart des étudiants, ont passé la nuit au siège du parti. Venus des wilayas de Tizi Ouzou, Bouira et Béjaïa, ils avaient rejoint la capitale, hier, afin de déjouer le dispositif mis en place pour empêcher l’afflux des manifestants. Le leader du RCD, Saïd Sadi, du balcon du siège du parti sis à la rue Didouche-Mourad, s’est adressé ce matin à la foule avec un haut-parleur. Il a accusé la police d’avoir empêché des manifestants venus d’autres wilayas d’entrer à Alger. «Les trains et les bus ont été bloqués», a-t-il dit. Il a également fait observer que «le train de l’histoire est en marche» et que «si cette marche ne réussit pas aujourd’hui, elle réussira une autre fois».

Les centaines de manifestants du RCD massés devant le siège de leur parti, ont été empêchés d’entamer la marche par les CRS et des policiers en civil, pour se rendre à la place du 1er-Mai, d’où devait démarrer la marche vers le siège de l’Assemblée populaire nationale. La foule commence à grossir et des manifestants continuent d’arriver. La police a arrêté des manifestants à proximité du siège du RCD. Une deuxième tentative de sortie des responsables et des militants du RCD a été repoussée par les brigades antiémeutes. Les manifestants répliquent en scandant des slogans tels que : «Pouvoir assassin», «Ulach smah ulach» et «Djazair houra démocratia». Des centaines de policiers en uniforme et en civil sont déployés. Ali Yahia Abdenour est arrivé sur place. Les policiers empêchent tout rassemblement de plus de 10 personnes. A l’est d’Alger, plusieurs barrages de police et de gendarmerie ont été mis en place. Aux Bananiers, les automobilistes attendent parfois près d’une heure. Les policiers contrôlent particulièrement les véhicules en provenance des wilayas de Tizi Ouzou, Bouira et Béjaïa, a précisé le site Tout sur l’Algérie (TSA)

Source Infosoir M.Adel / S.Lounes / M.M.

Le Pèlerin

Partager cet article

Repost0

commentaires

moumeni 18/02/2011 16:50



http://rcdalger.centerblog.net/5.html
monsieur said saadi president du parti rcd algerie
j'ai le regret de porter a votre savoir que je reste et mon mari muselés décapité brulé preuves
 jointes un enjeu politiques entre la france et l'algerie a ce jour de l'envoi
http://islamic-intelligence.blogspot.com/2008/01/operation-november-1950-la-france-est.html
je vous demande de m'aider
la justice algerienne m'a fait savoir qu'elle ne jugera pas cette affaire
tant qu'il y a maintien de ces deux sites 
http://islamic-intelligence.blogspot.com/2008/02/operation-november-1950-sarkosy-olmert.html
sans votre aide il n'y a pour moi aucune solution
les envois
http://www.rmc.fr/blogs/lesgrandesgueules.php?post/2010/09/27/benamou-fillon
 dans ces sites
http://www.rmc.fr/blogs/lesgrandesgueules.php?post/2010/09/27/benamou-fillon
 sont faits
http://www.rmc.fr/blogs/lesgrandesgueules.php?feed/atom/comments/253193
pour nous museler
sabratlemcenalgerie@gmail.com



Le Pèlerin 18/02/2011 22:30



Bonjour Mouméni…Bis


Si vous me précisiez votre requête de façon précise et concise, je pourrais peut être vous y répondre...Là vous désirez me dire
beaucoup de choses mais qui trop embrasse mal étreint


J’en suis désolé


Vous serez toujours la bienvenue chez moi mais je vous en prie, essayez d'aider la personne dont vous désirez de l'aide


Cordialement,


Le Pèlerin



cecilia 03/02/2011 15:52




http://insidetheusa.net/2007/02/22/atheisme-bad-very-bad/#comment-758559


MONSIEUR SAID SAADI RCD


http://mecanopolis.wordpress.com/2007/12/07/le-journaliste-guillaume-dasquie-arrete-par-la-dst


LE GOUVERNEMENT DE MONSIEUR OUYAHIA


http://www.alterinfo.net/Zone-euro-Bruxelles-ment-aux-Europeens-depute-britannique_a54028.html#last_comment


NE DEMISSIONNERA


http://islamic-intelligence.blogspot.com/2008/01/operation-november-1950-la-france-est.html


 PAS


http://operationleakspin.wordpress.com/2011/01/18/etrange-commentaire-pro-iranien-sur-lalgerie/#comment-292


SOUS LA PRESSION DE


http://islamic-intelligence.blogspot.com/2008/02/operation-november-1950-sarkosy-olmert.html


 L’IRAN


http://alexismeteo.canalblog.com/archives/2010/08/25/18897784.html?t=1296742980905#c40458829


VOTRE MARCHE DU 12/02/2011 SE HEURTERA A L’ECHEC


PARCE QUE S’ILS DEMISSIONNERONT UN MANDAT D’ARRET INTERNATIONAL SERA LANCE CONTRE EUX


cecilia@yahoo.fr




Le Pèlerin 04/02/2011 09:35



Bonjour Cecilia,


Faites vous partie des 70% de Français pessimistes… !!!


J'ai parcouru vos sites les plus divers...Vous auriez pu tout aussi bien me parler d'amour d'amitié de fraternité


Vous auriez pu me parler de notre si joli pays, de nos plages et montagnes merveilleuses


Certes il faut défendre la veuve et l'orphelin mais que je sache il n'y a pas que cela dans la vie


Ey je suis certain que vous avez d'immenses talents en la matière


Cueillez aussi dès aujourd'hui les roses de la vie


Cordialement,


Le Pèlerin