Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

18 mars 2012 7 18 /03 /mars /2012 07:12

Renault - Une participation à trois thèmes

renault-algerie.jpg

 

Comme à ses habitudes, le constructeur français Renault a élu domicile dans le pavillon G qui est, désormais, son fief au Salon d’Alger. Mais contrairement aux éditions précédentes, la foule, compacte et plus imposante que jamais, a forcé les horaires d’ouverture réglementaires pour s’engouffrer très tôt dans les entrailles du bâtiment où sont implantés les services commerciaux de la filiale.

Il fallait jouer des coudes pour se frayer un chemin dans cette cohue historique et qui renseigne sur l’évolution des mœurs des Algériens. Le stand est réparti cette année entre trois thèmes, l’électrique, la sportivité, le design et la passion. Pour le premier, c’est Twizi qui en est le porte-drapeau. Un véhicule situé à mi-chemin entre la voiture et la moto et qui inaugure un nouveau style de conduite dans nos villes polluées et saturées. Un véhicule à deux places «100% fun, 100% électrique» avec un système de recharge simplifié à partir des prises de courant domestique. Il existe avec ou sans portes et affiche des dimensions à peine supérieures à celles d’un scooter. Le véhicule électrique constitue aujourd’hui un pôle de production chez Renault avec une gamme composée déjà de 4 modèles, Kangoo ZE et Fluence ZE, mis sur le marché européen depuis l’automne dernier, et Zoe et Twizi qui seront lancés au cours des prochains mois. Le volet design et passion est illustré par la présence d’un concept nommé Captur. Un crossover aux formes généreuses et athlétiques qui symbolise l’exploration du monde et préfigure d’un nouveau véhicule de Renault. C’est aussi la nouvelle Twingo, belle et envoûtante, qui dégage de la sensualité et de la complicité avec ses clients. Un style tout en rondeur qui reprend dans son essence les nouveaux traits de l’identité visuelle de la marque au losange. Une face avant expressive, deux nouvelles teintes extérieures, des possibilités de personnalisation multiples et un moteur essence 1.2 L de cylindrée, 16 V et développant 75 ch de puissance. Cette citadine de tous les jours est disponible en deux versions, Expression et Dynamique, avec une dotation en équipement riche et variée. Son prix spécial salon est fixé à 999 000 DA, taxe véhicule neuf incluse. C’est également les sportives, Clio RS et Lotus F1 Team qui sont exposées pour rappeler aux visiteurs le savoir-faire de la marque dans ce domaine et les performances déjà réalisées par ses véhicules. On découvre, par ailleurs, le nouveau Scénic plus raffiné et richement équipé avec son habitacle généreux en espace et en bien-être à bord, le nouveau Koleos qui se présente comme le «concentré du meilleur de l’Alliance» puisque bénéficiant des technologies Nissan (transmission 4X4 notamment) et fabriqué dans l’usine Renault Samsung Motors en Corée du Sud reconnue pour son niveau de qualité. Signalons, enfin, la présence de la gamme Dacia avec en vedette le Duster qui propose cette année aux visiteurs des essais de franchissement en compagnie de pilotes professionnels sur un espace en contrebas du pavillon G. De même que la famille des utilitaires Renault est présente à l’extérieur avec notamment le Master dans sa nouvelle version de transport de voyageurs tant attendue par les utilisateurs.

Source Le Soir d’Algérie B. Bellil

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0

commentaires