Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

1 juin 2011 3 01 /06 /juin /2011 06:43

Algérie - NAHD / Malgré le manque de moyens

Le Nasria à un pas de la Ligue 1

NAHD

 

Réussite n Véritable vivier de jeunes footballeurs, le club phare d’Hussein Dey est en phase de retrouver le palier supérieur après une saison passée dans l’antichambre de l’élite.

En raison des multiples problèmes que connaît le club depuis le début de l’actuel exercice, à savoir un manque terrible de finance, sans domiciliation fixe, le changement d’entraîneur, un effectif très jeune et un président qui semble dépassé par les événements, personne ne misait cher sur les Sang et Or. Néanmoins, le parcours effectué jusque-là par la bande à Mustapha Heddane prouve le contraire et dénote des capacités du groupe nahdiste à relever le défi. Troisième au classement général derrière le CS Constantine, qui a déjà assuré son accession, et le CA Batna, le Nasria compte un match de moins face à la lanterne rouge, le CR Témouchent, qu’il doit accueillir au stade du 20-août-1955. Les coéquipiers de l’inusable Gana, qui sont à une longueur derrière la formation des Aurès, ont la possibilité de reprendre la deuxième place du podium en remportant ladite confrontation. Si tel est le cas, cela confirmera le retour parmi l’élite du club qui a enfanté les Ouchen, Khedis, Guendouz, Guenoun, Madjer, Merzekane, Aït El-Hocine, Zeggour, Dziri, Halliche et autres. En dépit de l’exploit qu’est en train de réaliser l’équipe sang et or, tout ce qui a caractérisé la vie du club cette saison n’a pas été tout à fait positif. Rongé par une crise financière aiguë, au point que les joueurs et le staff technique jouent presque pour des prunes, privé de son stade mascotte Zioui, et rejeté par certaine localité de la capitale où il était question d’une domiciliation (Rouiba, Reghaïa, Dar El-Beïda …), le départ à la JSK de Khelili, l’un des piliers de la défense, affecté par le dernier épisode des supporters incarcérés après les incidents qui ont émaillé le derby face au RCK, le NAHD a pu tout de même résister à ces impondérables en s’accrochant à son objectif, celui de retrouver la cour des grands. Aujourd’hui, le but est presque atteint et l’heure sera au bilan une fois la saison bouclée. Au chapitre des points positifs, il faudra retenir la volonté et la détermination des joueurs qui méritent que l’on s’incline devant l’excellent travail effectué par le staff technique à sa tête, Heddane, le soutien indéfectible des supporters qui y ont cru, eux aussi, mais l’apport et le dévouement de certains dirigeants en l’absence totale du président Manaâ dont la contribution serait en deçà des attentes, selon les témoignages de l’entourage du club.

El Ogbi et Benlamri en sélection U-23

Le sélectionneur national, Azzedine Aït Djoudi, a porté sur la liste pour les prochains jeux olympiques deux joueurs du NAHD ; il s’agit de Djamel Benlamri et El Ogbi Hichem qui sont en regroupement depuis dimanche dernier pour préparer le match aller de la sélection olympique qui l’opposera à son homologue zambienne, ce vendredi, au stade du 20-Août-55. La rencontre qui a opposé le 20 mai dernier le NAHD au RCK a été très certainement la dernière de la saison sous les couleurs du Nasria pour les deux joueurs puisqu’ils devraient rallier Johannesburg lundi prochain pour préparer la manche retour qui aura lieu le 17 juin prochain à Lusaka, une date qui coïncide avec la dernière journée de championnat de Ligue 2. Les deux Nahdistes manqueront donc de faire la fête avec leurs supporters lors de l’officialisation de l’accession du club en Ligue 1.

Source Infosoir K.H.

Le Pèlerin

Partager cet article

Repost0

commentaires