Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

1 novembre 2010 1 01 /11 /novembre /2010 06:25

Je me souviens

11-mars-2007--25-.jpg

 

Bien que résident à Hussein-Dey, j’ai vécu cette journée à Bab-El-Oued….

56 ans plus tard on fête les héros d’un côté et l’on se remémore les souvenirs de l’autre.

L’histoire me retient que les noms des vainqueurs….

Tout en reconnaissant le bien-fondé de leur lutte, pour accéder à l’indépendance, je ne me réjouis pas particulièrement de cette date qui marquera le début d’un long massacre

Je ne me réjouis pas particulièrement du massacre d’innocents qui d’un côté comme de l’autre allaient être l’objet des exactions les plus atroces

…Des massacres d’innocents qi ne voulaient de mal à personne et qui ne demandaient qu’une chose : vivre en toute quiétude.

L’histoire est passée…une histoire bien sombre….tellement sombre que tout le monde a peur de l’écrire et reconnaitre les exactions commises tant d’un côté que de l’autre

Des assassinats bien souvent gratuits….souvent, juste pour commettre un « exploit… »

C’est là que j’ai une pensée particulière pour Nelson Mandela qui a su conserver une certaine unité du pays….Ah s’il avait été des nôtres... !!!....J’y ai consacré de nombreux articles

C’est là que je rends honneur à tous les acteurs de la paix…et aux efforts immenses accomplis pour « Ne pas tuer », bien souvent contre l’avis des siens….Combien il est difficile de lutter dans la paix….

Je veux bien partager «La Fête» au titre de l’amitié entre les peuples mais le cœur n’y est pas.

Puisque fête il y a …Festoyez donc..! Mais en ce jour de Toussaint j’ai une pensée particulière pour tous ceux qui sont morts alors qu’ils n’aspiraient qu’à la paix…

Je n’avais jamais pensé quitter le sol natal qui m’était si cher…il m’a fallu partir….

J’ai l’Algérie dans la peau, ainsi j’y retourne souvent et je sais qu’ils sont nombreux ceux qui ont regretté notre départ, malgré les excès de certains lobbyistes qui croquent du Français tous les matins et qui véhiculent bien des contre vérités, non…

Alors je souhaite une bonne fête à tous les Algériens….Laissez moi pleurer en paix

Le temps des explications …ce sera pour plus tard ….

Le Pèlerin

Partager cet article

Repost0

commentaires

sala 14/04/2011 12:01



Wallah mon ami thoah j'ai le meme sentiment et les memes appréhensions au sujet de la révolution algérienne! Les erreurs étaient de part et d'autres, les colonisateurs ont laissé aller! Ils n'ont
pas tenté de faire quelques réformes politiques et démocratiques pour intégrer l'intellengsia algérienne dans la vie politique en Algérie! Le deuxième collège, les brimades, l'exploitation
aveugle, le déni de tout a été, le feu de la Toussaint!


J'aurais souhaité que l'Algérie indépendante préservera ses citoyens européens, selon les accords d'Evian, mais les derniers jours avant l'indépendance (du 19 mars à 5 juillet 62), les réglements
de compte et les injustices ont été gratuts de part et d'autres, surtout de la part de l'OAS qui a ciblé surtout, l'intellegensia pour rendre l'indépendance vide de sens (assassinats de cinq
inspecteurs algériens à Benaknoun, dont Mouloud Feraoun, destruction par le deu de la bibliothèque universitaire..)


Les révolutionnaires repliquaient par des tueries ciblant les harkis et leurs familles, certains policiers connus, parachutistes et agents du SDECE..) J'aurai souhaité aussi qu'on gardait
nos pieds noirs, y compris les juifs algériens! Mais l'histoire est là beaucour d'erreurs ont été commises. Meme DeGaulle, pris par le temps (expériences nucléaires françaises au sud algérien), a
voulu aussi vider l'indépendance de sa substance en embarquant tous, sous pretexte des réglements de compte! Oh si l'histoire se répéte mais on fait avec!



Le Pèlerin 16/04/2011 07:43



Bonjour Sala,


Je suis débordé...je te répondrai plus longuement la prochaine fois


Mais le NAHD a gagné à Biskra


Félicitation


Le Pèlerin


 



PEDEMONTE Jacky 15/03/2011 07:49



Bonjour, 
Nous avons beaucoup de points en commun : j'ai été à Jules Ferry et j'ai vu avec plaisir cette photo où figure M.DOUILLET, cela nous ramène près de 60 ans en arrière...
Vous êtes Pelerin, je le suis aussi, j'ai fait deux fois LE PUY-SANTIAGO


Enfin vous êtes viscéralement attaché à notre terre d'Algérie où je suis retourné deux fois  en 2005 et 2009 


Bien à vous
Jacky 



Le Pèlerin 15/03/2011 09:48


Bonjour Jacky, Nous nous sommes loupés Douillet, Jules Ferry, Compostelle...que de souvenirs… !!! Oui Compostelle je l'ai fait deux fois aussi en entier Le chemin du Puy, la voie d'Arles dont deux
fois « le camino francès » Je prépare une conférence sur St Jacques au village le 9 avril j’ai du pain sur la planche L’Algérie, j'aime et depuis 2004 je m'y suis rendu 12 fois et j'y suis resté
chaque fois au moins un mois Le monde est petit Cordialement, Le Pèlerin