Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

20 août 2011 6 20 /08 /août /2011 04:54

Khaled Laâkab (vice-président du NAHD) : «Manaâ sera régularisé»

NAHD

C’est le soulagement au NAHD. Le club a arraché la stabilité qu’il cherchait, suite à la décision de la LFP de reconnaître le nouveau bureau, à sa tête Mahfoud Ould Zmirli. La page Manaâ est tournée pour le Nasria, qui va peaufiner la préparation d’intersaison dans un état d’esprit nettement meilleur. Dans un entretien téléphonique, le vice-président Khaled Laâkab a estimé que la légitimité est amplement méritée. «En tant que membres du bureau, on s’est déplacés au siège de la LFP. L’instance a décidé d’accepter notre dossier. On s’attendait à ce que tout soit réglé dans les plus brefs délais. Ce fut une bonne nouvelle pour l’équipe, que ce soit pour les joueurs, le staff technique ou pour les supporters», a-t-il déclaré. Concernant les priorités de la nouvelle direction, notre interlocuteur souligne que le train est déjà en marche. «Nonobstant le différend, on a pu gérer la situation, en permettant aux seniors de reprendre la préparation au moment idéal. L’entraîneur Medjahed est satisfait des conditions de travail. Je vous informe que 80% des signataires ont perçu une grande partie de leur dû», indique-t-il. Pour ce qui est du stage précompétitif prévu en Tunisie ou au Maroc, Laâkab dira que ce n’est pas une priorité de se préparer à l’étranger. «Il fut un temps où on se contentait de se regrouper à l’hôtel El Mehdi, en s’entraînant à Bouchaoui. Les résultats suivaient. Personnellement, je préfère un centre comme celui de Tikjda. Une infrastructure qui ne manque de rien pour se recharger les batteries», explique-t-il. L’aspect financier sera certainement le plus grand souci des dirigeants des Sang et Or. Ils doivent trouver d’autres sources financières, vu que la masse salariale est en hausse, sans oublier les milliards à payer à Manaâ. Dans ce cadre, Laâkab a signalé qu’il y a des promesses pour investir au club, affirmant que l’ex-président Manaâ sera régularisé par tranches. «Plusieurs particuliers sont prêts à nous aider. On tentera aussi de s’engager avec de nouveaux sponsors. Pour ce qu’on doit à Manaâ, on va lui verser ses arriérés. Cependant, ce sera par tranches», annonce-t-il. Evoquant la question du registre du commerce, Lakaâb a précisé que c’est un document administratif appartenant au club. «On a engagé un huissier de justice. Il a fait le constat qu’on exerce sans registre du commerce. Souhaitons qu’on nous le restitue, afin qu’on puisse gérer sans aucun risque», a-t-il conclu.

Source Horizons A.K.

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0

commentaires