Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

20 janvier 2011 4 20 /01 /janvier /2011 06:01

Algérie - Autoroute Bou-Ismail – Cherchell -Le premier tronçon livré avant l’été

Autoroute-Bou-Ismail.jpg

 

L’un des projets stratégiques dont a bénéficié la wilaya de Tipasa dans le cadre du précédent quinquennat, la voie express reliant Bou-Ismail à Cherchell, en passant par Tipasa ville, sur une distance de 48 kms sera livré normalement dans les délais prévus dans le contrat, à savoir le mois de novembre prochain.

Doté d’une enveloppe financière dépassant les 18 milliards de dinars et détenu par une société chinoise, le projet de la réalisation de cette autoroute connaît actuellement un taux d’avancement des travaux de l’ordre de 69% dans sa phase de mouvement des terres, or, il y a quatre mois de cela, il a enregistré uniquement 40%.

Cette accélération de la cadence des travaux tout en prenant en compte évidemment, dans les différentes phases, les normes en vigueur en matière de réalisation a été possible suite à la réorganisation du chantier, en renforçant notamment ses moyens humains et matériels.

C’est, en effet, grâce aux visites d’inspection récurrentes effectuées par le ministre des Travaux publics sur le tracé de l’autoroute, ce qui a été le cas tout dernièrement, que l’état d’achèvement des travaux est sérieusement relancé. Ainsi donc, le premier impact positif de déploiement de plus d’efforts par la société en charge de sa réalisation, pour éviter au demeurant tout glissement sur le planning prévu par le contrat, est la livraison partielle avant la prochaine saison estivale de la section reliant Bou-Ismail à Tipasa, plus précisément jusqu’au futur échangeur Est du chef-lieu de la wilaya. Sur ce tronçon d’un linéaire de 19,6 kms, les travaux de réalisation connaissent, de l’avis même du ministre des Travaux publics lors de sa dernière visite, une très bonne avancée par rapport aux délais. D’ailleurs 16 kms du tracé sont actuellement prêts à l’opération du bitumage.

Il faut signaler que la mise en service de la première section a permis non seulement de relier par voie autoroutière la rocade sud venant d’Alger et Tipasa ville, mais surtout, contribuera grandement à décongestionner la RN11 durant l’été, période où le flux des voitures devient très important. Pour revenir à l’échangeur Est de la ville de Tipasa, en plus du fait qu’il marque le début de la deuxième section du projet qui continue jusqu’à Nador sur un linéaire de 12 kms, il revêt également une autre importance stratégique pour toute la wilaya, puisque il est prévu de ce point la réalisation d’une pénétrante, assurant une jonction entre cette voie express et l’autoroute Est/Ouest, sur une distance de 17 kms, soit jusqu’à Oued Djer, wilaya de Blida.

 Toujours sur le registre de l’autoroute Bou-Ismail/Cherchell, concernant particulièrement le chantier de la deuxième section (échangeur est Tipasa/Nador), celui-ci sera également livré au plus tard en juillet. Pour la troisième section qui aboutit jusqu’à Cherchell à partir de Nador, elle connaît présentement un taux d’avancement des travaux de mouvement des terres de l’ordre de 32%. Elle sera livrée le mois de novembre 2011, soit à la réception intégrale de la voie express.

De l’avis même du ministre des Travaux publics, l’autoroute Bou-Ismail/Cherchell, en plus du fait qu’elle facilitera énormément la liaison entre Alger et Tipasa et ce à bien des égards, celle-ci, une fois mise en service revêtira une dimension économique considérable qui contribuera à coup sûr au développement local et touristique de la wilaya ainsi que la mise en valeur de son patrimoine touristique.

Source Horizons Amirouche Lebbal

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0

commentaires