Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

26 septembre 2010 7 26 /09 /septembre /2010 13:15

L’anniversaire fêté en grande pompe à Alger

Peugeot3008.jpg

«Peugeot Motion and emotion» est le nouveau credo de la marque qui se veut plus que jamais internationale.

Peugeot Algérie vient de célébrer les deux cents ans du Lion à Alger. La date anniversaire a été fêtée sur la grande esplanade de l’hôtel Mouflon d’Or, à Ben Aknoun. Plusieurs centaines de personnes ont été conviées à cet évènement commémoré avec faste. M.Marc Bergeretti à cette occasion à prononcé un discours où il a rappelé les principales dates qui ont fait la saga du constructeur français. Soit deux cents ans d’exigence et d’émotion (1810-2010). Elles sont pas moins de 150 dates charnières dans l’histoire du constructeur français qui aura souvent été leader en technologie et s’est imposé dans les compétitions sportives grâce à ses véhicules performants. En 1810 naquit donc la société Peugeot-Frères. Le Moulin à grains de Sous-Cratet devient une fonderie d’acier: c’est le début de l’ère industrielle pour la famille Peugeot. 1858 apparaît pour la première fois le lion, qui sera à jamais le symbole de la marque. Un lion, faut-il, le rappeler aura connu dernièrement un profond lifting. L’icône de marque, le Lion, a été finalement entièrement passée en 3D avec l’ajout d’un effet métal - pour accentuer les valeurs de qualité et de technologie des produits de la marque. Cette nouvelle signature mondiale du constructeur sochalien est synonyme de véritable mutation et a pour devise: «Peugeot, motion & émotion» en remplacement de «Pour que l’automobile soit toujours un plaisir». Elle définit ce qui rend Peugeot unique et le projette dans l’avenir. Année historique avec la présentation de la première automobile portant le nom de Peugeot: en 1889, c’est Armand Peugeot qui a réalisé un tricycle en collaboration avec le grand spécialiste de la vapeur, Léon Serpollet, qui l’expose, en mai, sous le nom de Serpollet-Peugeot à l’Exposition universelle de Paris. Les usines Peugeot emploient, à cette époque, 1100 salariés. Ce qui attestait déjà de la solidité de l’entreprise. En1890, Armand Peugeot délaisse rapidement la vapeur pour le pétrole et réalise le premir quadricycle à gazoline de la marque Peugeot, la Type2, équipé d’un moteur Daimler. Avec l’avènement de l’année 1892, Peugeot produit 29 voitures et monte les premiers bandages caoutchouc sur un quadricycle à pétrole.
Une maîtrise avérée de la motorisation diesel
Lors de la course Paris-Bordeaux-Paris, Edouard Michelin procède aux essais du premier pneumatique sur l’Eclair. Premier véhicule utilitaire de Peugeot, le Type 13. c’était en1895. En 1896, fondation de la Société des automobiles Peugeot. Mais c’est en 1900 que la production automobile de Peugeot atteint les 500 unités par an. La type 36 est la première Peugeot dotée d’un capot et d’une direction à volant -et non plus d’un guidon- qui voit le jour en 1901. Les premières Peugeot à moteur quatre cylindres sont présentées au Salon de Paris en décembre. 1910, les sociétés automobiles Peugeot et les fils de Peugeot frères fusionnent pour former la Société anonyme des automobiles et cycles Peugeot dont Robert Peugeot prend la direction. Depuis cette date, Peugeot n’aura jamais délaissé les deux roues et ce, sur la base d’une philosophie qui privilégie à ce jour «la mobilité». C’est Jules Goux qui remporte en 1913, les 500 miles d’Indianapolis sur Peugeot. La même année, la L56 s’impose au Grand Prix d’Amiens. En 1901, la 201 fut la première voiture à utiliser la nomenclature à «O» central, encore en vigueur aujourd’hui. Ce modèle restera jusqu’en 1931, la première voiture au monde à être dotée de roues avant indépendantes en série. Cette particularité et son économie de fonctionnement vont lui assurer un large succès. Advint en 1932, le lancement de la 301 qui coïncida avec la victoire de la 201 au Rallye de Monte-Carlo. En mai 1934, apparaît la 601, une six cylindres haut de gamme. Lui succèdera la première voiture à toit escamotable sur châssis 401, l’Eclipse. Le premier million apparaît, sous les traits de la 203, la première voiture Peugeot de grande série.
Le 20 avril 1955, Peugeot dévoile la 403, un véhicule pour lequel et pour la première fois, Peugeot a fait appel au carrossier italien de Turin, Pininfarina qui dessinera plutard en 1961 la fameuse 404. En 1959, Peugeot lance sa première diesel de grande série, la 403. Le modèle à succès 404 bénéficie en 1961 du premier moteur français à injection. Peugeot présente sa première voiture à traction avant, la 204, avec quatre roues indépendantes, freins à disques à l’avant et moteur en alliage léger à arbre à cames en tête. Un coupé 404 diesel monoplace bat 40 records mondiaux sur l’anneau de Monthléry. Ce fut en 1965. Trois années plus tard et en avant-première du Salon de Paris, Peugeot dévoile sa nouvelle berline haut de gamme, la 504.
Une collaboration fructueuse avec Pininfarina
Et c’est en octobre au Salon de Paris, que Peugeot dévoile en 1972, sa petite berline de grande diffusion, la 104, la plus courte 4 portes du monde. La 10.000.000e Peugeot sort des lignes de fabrication en 1976, au même moment Peugeot Lille sort son millionième moteur diesel. Quelques années plus tard, la 505 se révéla au monde, presque conjointement avec la 604 qui fut la première voiture à proposer une motorisation turbo diesel en Europe. Peugeot n’attendra pas longtemps pour lancer la 205. Cette dernière sera l’outil du spectaculaire redressement de la marque au Lion. La 205 GTI, référence de sportivité pour toute une clientèle de passionnés, tirera l’image de la 205 vers le haut, dès l’année suivante. En 1985, la 205 T16 s’impose deux années de suite dans le Championnat du monde des rallyes. Peugeot se tourne vers le rallye-raid et remporte, en 1987, pour sa première participation, le Paris-Dakar avec l’équipage Ari Vatanen-Bernard Giroux sur 205 T16. La vingt millionième Peugeot est produite en 1988. Elle voit l’ouverture du musée de l’Aventure Peugeot à Sochaux. Peugeot fête son centenaire en 1990 et enregistre en janvier de la même année sa quatrième victoire consécutive dans le Paris-Dakar avec l’équipage Vatanen-Berglund sur 405 T16. Entre 1990 et 1991, plus exactement en avril, la Peugeot 905 arrache sa première victoire à Suzuka (Baldi-Alliot). Le même véhicule récidive avec une nouvelle victoire à Magny-Cours. En septembre, lancement de la 106 à Mulhouse. Entre 1992 et 1993 Peugeot s’offre un triplé aux 24 Heures du Mans avec la 905 et lance la 306. A l’orée des années 2000, le coupé cabriolet de Peugeot revient au-devant de la scène, avec la 206 CC. 2001 sonne le lancement de la 307 et marque le déploiement de la norme Blue Box dans les concessions. La 206 est alors la voiture la plus vendue en Europe. La 307 s’octroiera ce même titre en 2002, année où la 206 WRC détiendra le troisième titre consécutif dans le Championnat du monde des rallyes. La 40 millionième Peugeot sort des chaînes de montage en 2003. En 2004 Peugeot ouvre son système d’appellation en dédoublant le «0» central: la 1007 inaugure la série. La 307 WRC succède à la 206 WRC. La 206, s’avère en 2005, la Peugeot la plus vendue de l’histoire de la marque avec 5,4 millions d’unités. Peugeot annonce son retour au Mans avec une motorisation HDi / FAP. Un million de véhicules HDi filtres à particules vendus. La maîtrise du diesel par Peugeot est alors prouvée de plus belle.

Source L’Expression Salim Benalia

Le Pèlerin

Partager cet article

Repost0

commentaires