Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

28 mars 2011 1 28 /03 /mars /2011 07:38

Tipasa : Les bureaux de poste ne désemplissent pas

algerie poste

 

A l’instar de bon nombre de wilayas, les centres payeurs postaux de Tipasa ne désemplissent pas et ce, à longueur de journée, des scènes devenues, selon les citoyens de la wilaya, quasiment banales.

Mieux encore, remarque ironiquement un habitant de Hadjout, «tant qu’il y a foule devant les guichets, je suis rassuré, car c’est un signe non trompeur de la disponibilité de  liquidités. Aussi pour moi les longues files sont des dommages collatéraux qu’on doit subir en attendant la mise en circulation des nouveaux billets de banque de 2000 DA»

Même si les propos de cet interlocuteur revêtent une note d’humour, il n’en demeure pas moins qu’ils traduisent on ne peut plus clair, le marasme dans lequel se débattent les milliers de salariés et autres retraités utilisateurs de compte CCP. A vrai dire, même les préposés aux guichets des centres payeurs postaux de la wilaya n’arrivent plus à canaliser la forte demande observée actuellement.

«Si par le passé on enregistrait des pics de demandes vers la fin du mois surtout au moment  des virements des salaires ou des pension, ces derniers temps c’est quasiment tous les jours qu’on doit faire face aux immenses chaînes qui se forment dès l’ouverture.

Malheureusement, ces jours-ci, à cause du manque de liquidités, les citoyens repartent bredouilles», affirme un agent de la poste du chef-lieu de wilaya. Il faut dire que les citoyens qui viennent retirer leur argent des bureaux de poste à Tipasa  ne sont pas tous issus de la wilaya. On y rencontre souvent des personnes qui se déplacent jusqu’ici depuis Aïn Deffla et Chlef. «Ce n’est pas du tout rare que des gens habitant d’autres wilayas viennent jusqu’ici pour toucher leur salaire. A la longue, leur nombre augmente de jour en jour», ajoutera à ce propos le même interlocuteur.

Comme pour confirmer les allégations de ce dernier, un citoyen a tenu à dire qu’il vient de Tissemssilt. «J’ai fait des kilomètres jusqu’à Tipasa non pas pour faire du tourisme mais juste pour pouvoir retirer mon argent», peste-t-il. «Les responsables de la recette principale à Tipasa ne lésinent sur aucun effort pour que les fonds soient disponibles, car on ne peut pas laisser notre clientèle sans ressources», dira un responsable du bureau de poste du chef-lieu.

Toutefois, les citoyens de Tipasa espèrent, avec la mise en circulation du nouveau billet de banque de 2000 DA, ne plus entendre parler de manque de liquidités.

«Il était temps que les autorités règlent définitivement ce problème qui n’a que trop duré. Je crois avec ce nouveau billet on subira moins de tracasseries», affirme Hamid, un jeune agronome de Hadjout. Pour Larbi, un retraité de Bou-Ismaïl, cette nouvelle mesure est une bouffée d’oxygène compte tenu de la situation actuelle.

«Je demande aux autorités de procéder le plus tôt possible à la mise en circulation de ce nouveau billet».

Source Horizons Amirouche Leball

Le Pèlerin

Partager cet article

Repost0

commentaires

agathe 28/03/2011 09:07



Pourquoi, est ce que je ne me suis jamais arretée sur ce blog, il est d'une richesse infinie - bllle journée



Le Pèlerin 28/03/2011 09:13



Bonjour Agathe,


Merci pour le compliment...


Vous y serez toujours la bienvenue.


Cordialement,


Le Pèlerin