Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

11 octobre 2011 2 11 /10 /octobre /2011 07:32

Era 2011 à Oran le 19 octobre

centrale photovoltaique

 

Le Salon international des énergies renouvelables, des énergies propres et du développement durable ERA 2011 donne rendez-vous aux professionnels les 19, 20 et 21 octobre au Palais des expositions d’Oran (M’dina J’dida).
Pour sa deuxième édition, le Salon connaîtra une conséquente participation d’entreprises étrangères. Les organisateurs du Salon, qui ont animé hier une conférence de presse au Forum d’ El Moudjahid, ambitionnent d’attirer un grand public. «Un public cible», soutiendront-ils. La première édition organisée à Tamanrasset aura été «un franc succès» pour les opérateurs nationaux et internationaux, estiment-ils. Cette année, plus 70 exposants nationaux et internationaux ont confirmé leur participation. L’Algérie sera fortement représentée par quarante-deux entreprises publiques et privées spécialisées dans le secteur des énergies renouvelables. Le holding Sonelgaz avec plusieurs de ses filiales ainsi que la Sonarach prendront part à cet évènement. Aussi, plusieurs entreprises sous tutelle du ministère de l’Agriculture ainsi que des agences relevant du ministère de l’Environnement et du secteur de l’hydraulique seront présentes. Outre les ministères polonais et néerlandais de l’Environnement et plusieurs missions économiques, dont les lauréats du programme GreenEvo, la participation étrangère sera marquée par la présence de 28 entreprises issues de neuf pays. On citera la Pologne, les Pays-Bas, l’Allemagne, l’Italie, l’Autriche, l’Egypte, l’Espagne, le Liban et la Suisse. Maciej Kowalski, du service de la promotion et du commerce des investissements à l’ambassade de Pologne, témoignera de l’intérêt que portent les Algériens aux énergies renouvelables. Kowalski soutiendra qu’outre la thématique principale qu’est les énergies renouvelables, la Pologne apportera son savoirfaire dans le secteur du traitement des déchets. Le Salon se déclinera en quatre espaces sur une superficie de 7 000 m2. En parallèle des expositions et démonstrations, des formations et des conférences-débat seront au programme. Elles se dérouleront en trois étapes et s’articuleront autour thème «Energie et développement durable : l’approche algérienne », selon M. M’hamed Rebbah, chargé des programmes des conférences. Côte à côte, des experts locaux et étrangers partageront leur expérience et savoir-faire dans des secteurs d’activité, tels que le solaire photovoltaïque, le solaire thermique, le biocarburant et le biogaz. «L’Algérie a des potentialités au plan scientifique et technologique pour la mise en place d’une industrie des énergies renouvelables», souligneront les organisateurs.
Source Le Soir d’Algérie Wassila Z.

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0

commentaires