Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

Archives

30 juin 2010 3 30 /06 /juin /2010 05:28

Algérie - Tipasa : Renforcement de l’agriculture à l’horizon 2014

production agricole

 

 

Grâce aux deux précédents programmes quinquennaux mis en œuvre depuis le début des années 2000, l’agriculture dans la wilaya de Tipasa connaît désormais une croissance annuelle à deux chiffres. Les performances atteintes dans ce secteur, qualifié comme l’une des vocations premières de la wilaya, oscillent entre 14 et 17%. Cette dynamique a, par son effet, tiré la croissance de l’économie locale vers le haut et s’est répercutée positivement sur les autres secteurs et également sur l’augmentation des opportunités de travail.

« L’agriculture à Tipasa est devenue le véritable moteur de l‘économie locale » a résumé le wali de Tipasa pour dire l’importance que revêt ce secteur primaire dans la vie économique locale, lors d’une session d’APW tenue récemment, dont l’ordre du jour a été exclusivement consacré au programme quinquennal 2010-2014. D’une manière globale, les pouvoirs publics comptent ainsi au cours des cinq prochaines années, consolider la croissance et le développement de l’agriculture à Tipasa. La stratégie mise en œuvre, qui s’appuie essentiellement sur le programme du renouveau agricole, vise en premier lieu, d’atteindre une autosuffisance en matière de produits agricoles, et en deuxième lieu d’assurer une gestion optimale afin de trouver des débouchés rentables pour ce qui concerne les excédents. Sur ce registre, il y a lieu de signaler que des investissements publics, d’une contre-valeur de 4,364 milliards de dinars, dont 2,415 milliards de dinars réservés aux opérations d’un nouveau programme ont été consacrés au secteur de l’agriculture dans la wilaya de Tipasa au titre du plan quinquennal 2010-2014.

Cette enveloppe financière sera notamment destinée à renflouer les fonds de développement agricole mis en place. Concrètement, l’injection de ce budget vise en aval à soutenir toutes les activités liées à ce secteur primaire.

Intensifier les cultures et les produits stratégiques

Les pouvoirs publics comptent, en effet, mettre en place un environnement et des mécanismes incitatifs capables de faire durer les performances réalisées, mieux encore les améliorer. La poursuite des efforts entamés depuis 1999 qui ont fortement boosté jusqu’à maintenant le développement agricole local permettra particulièrement d’intensifier les cultures et les produits stratégiques, à l’instar des céréales, la pomme de terre, les légumes secs, les viandes blanche et rouge et aussi, asseoir durablement le système de régulation des produits de large consommation en l’élargissant afin d’inclure d’autres produits en plus de la pomme de terre.

Cette stratégie de développement repose également sur des mesures incitatives conçues pour faire adhérer à la démarche globale le maximum d’exploitants agricoles. Sur ce registre on peut citer des procédures spéciales pour les exonérations touchant la TVA, prévues déjà dans la loi de finance 2008 ainsi que des primes encourageantes au profit des exploitants. Outre ce volet, un programme et des campagnes de formation et de sensibilisation seront menés tout au long des années à venir, et ce pour expliquer aux Fellahs les différentes étapes des itinéraires techniques et les nouveaux procédés afin de garantir moins de pertes et un rendement meilleur. A ce sujet, force est de reconnaître que le travail de sensibilisation accompli jusqu’à maintenant à l’adresse des exploitants agricoles, comme l’atteste un chef de service de la direction des services agricoles à Tipasa, a largement porté ses fruits. « Les exploitants ayant suivi déjà des formations, particulièrement sur les itinéraires techniques, ont réussi à améliorer substantiellement le rendement de leur récolte.

C’est dire l’importance de la formation » souligne le responsable en question. En somme, les projections fixées pour l’agriculture à Tipasa à horizon 2014 sont a priori prometteuses, d’autant plus lorsqu’on sait qu’au-delà de son objectif premier qui est de garantir une autosuffisance, il contribue significativement à la résorption du chômage, compte tenu des opportunités d’emploi qu’il offre.

Source Horizons Amirouche Lebbal.

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0

commentaires