Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

9 janvier 2011 7 09 /01 /janvier /2011 12:51

NA Hussein-Dey - Heddane a du pain sur la planche

Mustapha Heddane

 

Fraîchement installé dans ses nouvelles fonctions, le nouveau coach du NA Hussein- Dey se dit être toujours dans une phase d’observation.
«Je suis au NAHD depuis quatre jours et je peux vous dire que je ne me sens nullement dépaysé. D’ailleurs, j’ai vite entamé mon travail, celui-ci consiste à remettre sur les rails cette équipe», dira-t-il d’emblée. Le nouveau coach a insisté sur le fait que parmi les raisons qui l’ont motivé à venir au NAHD, il y a les vertus et les valeurs défendues par ce club. «Le NAHD est une école de football », précisera le nouveau driver des Sang et Or. L’ère du nouveau coach a bel et bien commencé et sa première action était une séance de travail psychologique avec l’ensemble de ses joueurs. «Sur le plan moral, j’ai trouvé le groupe complètement abattu. Cela est dû à la mauvaise série de résultats obtenus par l’équipe lors de ses dernières sorties. J’ai tout fait pour motiver à nouveau le groupe. Je crois que mes joueurs ont bien assimilé mon discours», révèle le coach nahdiste. Sur le plan technique, Heddane avoue avoir constaté certaines lacunes. «Je ne peux donner un avis sur les qualités du groupe dans la mesure où l’effectif est amoindri par des joueurs qui sont absents pour cause de blessures», précise-t-il. Toutefois, le nouveau coach du Milaha a du pain sur la planche puisqu’il devra trouver des solutions à la stérilité de la ligne d’attaque qui reste le maillon faible de l’équipe. De son côté, le compartiment défensif n’est pas exempt de tout reproche. Et Mustapha Heddane est appelé à apporter sa touche pour y remédier. «Je suis relativement satisfait du rendement de mes joueurs. Le groupe a fait montre de volonté et d’engagement face au CA Batna mais je ne veux pas me prononcer sur le volet technico-tactique. Je dirais qu’il y a encore beaucoup de travail à effectuer. Il nous faut apporter des correctifs pour mettre un terme au manque de réussite et de cohésion», a déclaré Heddane. Durant cette période du mercato, le NAHD devrait se renforcer pour avoir un meilleur équilibre. Une telle perspective est mal engagée pour les banlieusards qui font face à une crise financière sans précédent. Les dirigeants du NAD vont avoir du mal à convaincre de nouvelles recrues. «Nous sommes un peu en retard, les rares joueurs susceptibles de donner un plus ont été sans doute tous déjà contactés par d’autres formations mieux nanties. Pour ma part, j’ai une liste de joueurs à vocation offensive capable de venir renforcer les rangs du NAHD. Je vais les proposer aux dirigeants », nous informe Heddane qui devra aussi songer au compartiment défensif, surtout que son équipe devra connaître le départ
du défenseur central du NAHD, Samir Khellili. L’international espoir est annoncé du côté de la JSK.
Source Le Soir d’Algérie A.A.

Le Pèlerin

 

Partager cet article
Repost0

commentaires