Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

10 janvier 2012 2 10 /01 /janvier /2012 10:49

Le Russe Vimpelcom signe un accord de principe avec l'Algérie

djezzy

 

L'annonce faite la veille par le ministre de la Poste et des Technologies de l'information et de la communication, Moussa Benhamadi en marge d'une visite d'inspection dans la wilaya d'El-Tarf, vient d'être confirmée par le DG de Djezzy et par l'opérateur russe Vimpelcom, détenteur désormais des 49% d'actions restantes. Si Thamer El-Mehdi, à travers la conférence de presse qu'il a tenue hier à Alger -la première depuis de longs mois d'absence- a confirmé la transaction sans d'amples détails et commentaires, l'opérateur russe lui a pondu un long communiqué expliquant son aval de cette nouvelle situation économique de Djezzy. En effet, le groupe russe Vimpelcom a accepté de céder à l'Etat algérien la majorité du capital de l'opérateur téléphonique Djezzy, a annoncé hier dans un communiqué le ministère des Finances. Les deux parties ont signé à cet effet samedi un "Protocole d'Accord" (protocole d'intentions) dans lequel ils ont confirmé leurs intentions de poursuivre les modalités de cette session, a fait savoir le ministère. "Le ministère des Finances et Vimpelcom ont procédé le 7 janvier à la signature d'un protocole d'accord, dans lequel ils ont confirmé leurs intentions de poursuivre les discussions en vue d'examiner les modalités d'une éventuelle cession à l'Etat algérien, par Orascom Telecom Holding (OTH) d'une participation majoritaire dans le capital de sa filiale Orascom Telecom Algérie (OTA)", lit-on dans le communiqué. Par ailleurs, l'opérateur Djezzy qui frôle les 16,5 millions d'abonnés sur le marché de la téléphonie mobile en Algérie à fin 2011, a "engagé" pour la réussite de son initiative "Prodiges  algériens" destinée à la jeunesse algérienne, des personnalités artistiques de renom pour éventer les ""Prodiges algériens". Il s'agit du grand cinéaste et réalisateur Mohamed Lakhdar Hamina, de l'écrivain Yasmina Khadra et du célèbre maître de la chanson chaâbie Boudjemaâ El-Ankis. A présent, l'opérateur Djezzy a déjà découvert 8 Prodiges dans divers domaines en attendant d'atteindre les 50 escomptés à travers un concours pour lequel se sont inscrits 5 000 candidats, selon les estimations de Thamer El-Mehdi. "Nous portons le même espoir que la jeunesse algérienne pleine de potentiel et d'énergie créatrice", a souligné le DG d'OTA Djezzy, se gardant de divulguer le coût de l'initiative toutefois. La conférence de presse, la première après une longue absence sur la scène, a été rehaussée par la présence du Conseiller du ministre de la Poste et des TIC et la Directrice de la Jeunesse au ministère de la Jeunesse et des sports, qui ont apporté leur contribution pour la réussite de l'initiative "Prodiges  algériens". En ne  que sur des sommités artistiques, littéraires et cinématographiques à l'image des " ambassadeurs " agréés pour vulgariser l'opération, à l'image d'El-Ankis, Hamina et Khadra, l'opérateur Djezzy ambitionne de se redéployer de plus belle sur le marché de la téléphonie mobile en Algérie.

Source Les Débats M. Ait Chabane

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0

commentaires