Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

12 avril 2010 1 12 /04 /avril /2010 17:11

À deux mois du mondial en Afrique du Sud, le séjour des 2 000 supporters algériens compromis !

folles des verts

 

 

Si vous résidez en Algérie, et que vous avez envie d’assister aux matches de l’EN lors du Mondial prochain, alors sachez que vous avez toutes les raisons d’appréhender votre éventuel séjour en Afrique du Sud.

 L’article publié par Liberté, dans son édition du 28 mars dernier, a fait réagir plusieurs Algériens résidant au pays de Mandela. Ces derniers (il y a 480 Algériens enregistrés à l’ambassade à Pretoria dont des dizaines d’universitaires) tirent la sonnette d’alarme. Nous avons reçu ainsi plusieurs documents, avec détails à l’appui, pour dénoncer l’attitude des responsables algériens dans les préparatifs entourant le déplacement des 2 000 supporters des Verts. Ces documents étaient adressés, selon leurs auteurs, aux autorités algériennes. Décryptage : les packages proposés par l’ONAT et Air Algérie (uniquement annoncés lors d’une conférence de presse et sans aucune information depuis) sont ainsi totalement remis en cause. Il y a d’abord un problème de date. Le premier vol est prévu le 10 juin. Pour 12 nuitées et 13 jours, les supporters seront donc obligés de rentrer le 22 juin. Pourtant le dernier match de l’EN, prévu à Pretoria, se jouera le… 23 juin.
Pour l’hébergement, l’ONAT a mentionné l’existence d’hôtels, deux étoiles. “Il n’y pas ce type d’hôtels en Afrique du Sud”, affirment les Algériens résidant sur place en précisant que “ce type de logements n’apparaît que dans les packages des agences de voyages françaises”.
À propos de la restauration, le package DZ précise que les dîners n’y sont pas inclus. La raison invoquée est le manque de nourriture hallal. “Faux” répondent les Algériens établis en AFS. “C’est la preuve que personne de l’Onat ne s’est déplacé sur place”, avant de mentionner qu’“il y a plus de deux millions de musulmans installés dans ce pays et dans chaque grande ville, il y a plusieurs restaurants qui proposent de la nourriture hallal avec une très bonne qualité en plus”.  Dans les documents dont Liberté dispose, les Algériens établis en Afrique du Sud, affirment que depuis la fin de l’année 2009 plusieurs réunions avaient rassemblé un membre de l’ambassade algérienne, un certain M. B., et des représentants de la communauté algérienne. Des rencontres dont le but était “la préparation du séjour des supporters lors de la Coupe du monde”. Tous les plans élaborés, et en collaboration (jusqu’à la fin février) avec Air Algérie, l’ONAT et Touring Club, sont finalement tombés à l’eau. Plusieurs entreprises sud-africaines ont été de leur côté surprises par ce qui se passait du côté algérien. Beaucoup de temps a été perdu et aussi beaucoup d’opportunités. Les représentants de l’ONAT ne se seraient présentés en Afrique du Sud que le 15 mars dernier “après la plainte de la communauté algérienne auprès de l’ambassade”. Pessimistes, les Algériens établis en Afrique du Sud assurent qu’il “est impossible d’organiser de tels packages pendant un temps aussi court”.  
Face à la désorientation de la communauté DZ en Afrique du Sud, il faut ajouter l’absence de communication totale de la part d’Air Algérie, de l’ONAT et du Touring Club, le trio chargé de l’organisation du départ des éventuels 2 000 supporters algériens. Il suffit de surfer sur leurs sites respectifs pour le confirmer. Aussi le brouhaha total dans lequel s’effectuent  ces préparatifs semble perdurer sans que personne ne puisse donner plus d’éclaircissements. Cette attitude avait d’ailleurs débuté depuis le match de l’EN contre l’Égypte à Oum Dorman, soit le 18 novembre dernier. La qualification acquise,  des “flots” de promesses étaient lancées aux Algériens désireux d’accompagner la troupe à Saâdane en Afrique du Sud. Trois jours après le match, des “sources diplomatiques algériennes” annonçaient la décision des Sud-Africains de la suppression des visas. Faux. Il n’a jamais été question de suppression et le visa est toujours en vigueur. Il y a tout de même une différence dans les conditions d’octroi aux Algériens à l’occasion de la Coupe du monde. Auparavant, il fallait laisser une caution de 140 000 DA qui n’était récupérée qu’au retour du voyageur. Avec l’avènement du Mondial, les Algériens n’auront pas à laisser de caution. Cependant, le visa ne sera délivré qu’à ceux qui disposeront des tickets de stade, du billet d’avion (aller-retour) et d’un carnet de vaccination. L’autre flop était le projet mort-né d’utiliser des navires touristiques pour le transport des supporters algériens des Verts, en Afrique du Sud. Il en a été question dès décembre mais, depuis, c’est le mutisme total sur cette option. 

Source Liberté Salim Koudil

Le Pèlerin

Partager cet article

Repost0

commentaires