Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

22 décembre 2012 6 22 /12 /décembre /2012 02:58

Extension de la ferme «Aqua Sol»
ferme-aquacole.jpg

 

Plan - Un projet d’extension de la ferme aquacole «Aqua Sol» de Sbiaat relevant de la commune de M’saïd (30 km de Aïn Témouchent) est en cours de lancement.

Cette extension consiste en la mise en place de cages flottantes pour développer davantage l’aquaculture dans cette région aux potentialités avérées, a-t-il précisé. Après l’accord du ministère de la Pêche et des Ressources halieutiques et de la direction locale du secteur à Aïn Témouchent, les responsables de cette ferme ont lancé les procédures de concrétisation de cet important projet, a-t-il ajouté. Cette action s'ajoute au succès du projet de réalisation de la ferme «Aqua Sol», entrée en exploitation en mai dernier et dont la commercialisation des produits est prévue en mai prochain. Cette période coïncidera avec l’aboutissement de la taille marchande réglementaire des poissons, précisément la daurade, le loup de mer et le maigre. Elle pourra même avoir lieu dès le mois de janvier 2013, pour désengorger les 72 bassins des deux plateformes actuellement riches en ressources halieutiques, a-t-on encore souligné. Première du genre au niveau national, cette ferme est entrée en phase d’exploitation avec l’importation de 300 000 alevins de daurade, 300 000 autres de loup de mer et 50 000 maigres pour favoriser les premières reproductions. Ces poissons marins feront l'objet de prégrossissement et grossissement. Par ailleurs, ce projet a généré à présent 30 postes d’emploi directs. A plein régime, cette ferme emploiera 120 travailleurs sans compter les emplois indirects, selon ses responsables.
Outre une capacité de production théorique de 1 000 tonnes/an, «Aqua Sol» dispose d’une écloserie de quatre millions d'alevins, ce qui lui permettra d’approvisionner les autres fermes aquacoles du pays, et fonctionne avec une technologie de pointe en la matière. Elle est dotée aussi d’une petite station d’épuration et de décantation pour protéger l’environnement marin. La wilaya de Aïn Témouchent a recensé 13 sites pour le développement de l’aquaculture dont deux ont été validés par la commission concernée du ministère de tutelle. Il s’agit de ceux de M’saïd et Rachegoune, selon le directeur de la pêche et des ressources halieutiques, qui a affirmé que, dès à présent, les investisseurs bénéficieront de terrains et ne rencontreront aucun problème lié au foncier.

Source Infosoir R.L. APS

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0

commentaires