Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

6 janvier 2011 4 06 /01 /janvier /2011 09:19

A la veille de la publication de la nouvelle liste noire des compagnies aériennes à risque - Des inspecteurs européens chez Air Algérie

A 330 200 air algerie

 

L’Union européenne (UE) compte envoyer dans les prochaines semaines en Algérie une équipe d’experts de l’EASA pour effectuer des inspections sur des aéronefs exploités par Air Algérie. L’inspection concernera également les couloirs de sécurité aérienne ainsi que les passages de contrôle à destination de l’espace européen.

Selon la porte-parole de la Commission européenne chargée des transports, Mme Helene Kernes, l’UE a décidé d’envoyer en Algérie, dans les semaines à venir, et en collaboration avec l’organisme mondial de l’aviation civile, une équipe composée d’experts en aéronautique pour effectuer des contrôles techniques sur les avions exploités par la compagnie algérienne ainsi que sur les mesures prises par Air Algérie pour la sécurité aérienne, surtout concernant les lignes aériennes en direction de l’espace européen, notamment «les manquements à la sécurité du transport de marchandises, de la navigabilité et de l’exploitation des appareils, et des licences du personnel navigant».

La porte-parole de la Commission européenne a indiqué, selon l’agence de presse italienne que cette mission intervient à la veille de la publication d’une nouvelle liste noire des compagnies aériennes qui seront interdites d’accès aux aéroports et au ciel européens, laquelle liste noire sera rendue publique avant la fin du premier trimestre de l’année 2011.

Dans le même temps, Helene Kernes a salué les efforts entrepris depuis peu par la compagnie algérienne et souhaité que les assurances données par le PDG de cette compagnie lors de son audition par l’EASA le 12 novembre 2010 «se soient traduites sur le terrain». Le PDG d’Air Algérie, Wahid Bouabdellah accompagné de son directeur général adjoint qui s’était entretenu à Bruxelles avec les responsables de la sécurité aérienne européenne, a présenté aux autorités de la sécurité aérienne européenne «un plan détaillé de mesures pour remédier à ces manquements, accompagné d’un calendrier de mise en œuvre». Ce plan décliné en trois phrases et étalé sur une année devrait, en principe, permettre à la compagnie algérienne de se mettre aux normes universelles en tenant compte des impératifs de sécurité. Pour rappel, les autorités européennes avaient révélé, qu’elles «enquêtaient» depuis janvier 2009 sur Air Algérie, avec des inspections au sol régulières de ses appareils. Lors de ces contrôles, elles ont constaté de nombreux «manquements à la sécurité du transport de marchandises, de la navigabilité et de l’exploitation des appareils, et des licences du personnel navigant».

Le PDG de la compagnie algérienne, avait confirmé que sa compagnie a subi plus de 72 contrôles depuis 2009, effectués par les inspecteurs de la SAFA (Safety Audit of Foreign Aircraft). En somme, plus de 213 observations lui ont étés adressées. Selon lui, toutes ces observations «ont étés prises en considération».

De plus, Air Algérie a introduit plusieurs recours, dont cinq ont été acceptés par la commission de contrôle. Le patron d’Air Algérie, est monté au créneau pour balayer d’un revers de la main la menace exercée sur Air Algérie d’être mise sur la liste noire européenne et de lui interdire ainsi l’accès aux aéroports d’Europe : «Il n’existe aucun danger sur nos appareils. Il y a des lacunes certes, mais de là à discréditer Air Algérie et à mener une telle campagne, il y a de quoi s’interroger sur les arrière-pensées et non sur la véracité et la teneur de l’information en elle-même» avait-il indiqué à la presse.

Source Le Jeune indépendant Mahmoud Tadjer

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0

commentaires