Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

28 octobre 2010 4 28 /10 /octobre /2010 23:52

Algérie - Autoroute Est-Ouest: La douane aux points de péage

autoroute-est-ouest-copie-1.jpg

 

En marge de sa visite à la nouvelle brigade des douanes d'El Amria, dans la wilaya d'Aïn Témouchent, le directeur général des Douanes M Mohamed Abdou Bouderbala, a annoncé un vaste redéploiement de la douane sur l'autoroute Est-Ouest.

Selon le DG des Douanes, les futurs points de péage de l'autoroute Est-Ouest serviront de points de contrôle de la douane. Bouderbala a indiqué qu'avec l'ouverture de cette nouvelle infrastructure, les douanes doivent s'adapter et exploiter les aires de péage pour mieux cerner les activités de contrebande. « Les différents services des douanes ont été dotés de nouvelles infrastructures équipées de moyens modernes de travail ou sont en train de l'être » a-t-il ajouté. Il s'agit, notamment, de scanners manuels de contrôle beaucoup plus efficaces que les outils de travail traditionnels. « Nos agents sont tenus, désormais, à l'obligation de résultats dans leur lutte contre la contrebande qui menace l'économie nationale », a-t-il déclaré. Le DG des Douanes a invité, à cette occasion, les agents de la brigade d'El Amria à préserver ce nouvel acquis et redoubler leurs efforts en matière de lutte contre la contrebande. Concernant la réalisation des infrastructures d'exploitation et de gestion de l'autoroute Est-Ouest, notamment les points de péage, les aires de repos ainsi que les maisons cantonnières , les avis d'appel d'offres internationaux seront lancés avant la fin de l'année en cours.           C'est ce qu'avait annoncé, le mois dernier, le ministère des Travaux publics. «Les appels d'offres des équipements d'exploitation de l'autoroute, à savoir les aires de repos et les infrastructures de péage seront lancés avant la fin de cette année», avait indiqué Hocine Necib, directeur des Routes auprès du ministère. «Toutes ces infrastructures seront conçues et construites selon les standards internationaux », a-t-il tenu à affirmer. Selon lui, les 42 stations-service confiées à Naftal sont prioritaires et seront, de ce fait, construites et mises en exploitation avant les gares de péage et les autres équipements prévus pour cette autoroute dont le tracé s'étend des frontières tunisiennes à celles marocaines. En attendant, 14 stations-service mobiles et provisoires seront prochainement réalisées sur les nombreux tronçons ouverts à la circulation de l'autoroute.

De plus, le corridor de l'autoroute sera parsemé, de part et d'autre, de plusieurs postes de la Protection civile et de la Gendarmerie nationale dont les agents veilleront sur la sécurité des usagers. 55 points de péage, 22 stations d'entretien et 76 aires de repos et de loisirs, 22 postes de la Gendarmerie nationale ainsi qu'un nombre identique de points réservés à la Protection civile seront réalisés le long de l'autoroute. Quant au budget nécessaire à la construction des équipements de l'autoroute, il a été prévu par la loi de finances complémentaire 2009. Plusieurs tronçons totalisant un linéaire d'environ 1.000 km de cette autoroute sont d'ores et déjà ouverts à la circulation, selon les données du ministère. Le projet de l'autoroute, scindé en trois lots, a été confié au groupement chinois Citic-Crcc (lots Ouest et Centre) alors que le japonais Cojaal s'est vu attribuer le lot Est, et ce, pour un coup global de 11milliards de dollars.

Source Le Quotidien d’Oran Djamel Belaïfa

Le Pèlerin

Partager cet article

Repost0

commentaires