Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

8 décembre 2009 2 08 /12 /décembre /2009 00:59

Week-end à Chréa - Les hivernants à la recherche de trace de neige
Votre serviteur à Chréa

 

La station de Chréa n’a pas désempli le week-end dernier. Beau temps oblige, les hivernants sont montés par route ou par téléphérique pour profiter de la neige. Mais c’était bien dommage pour eux car il n’y en avait pas beaucoup.
Fondue alors qu’elle avait coiffé toutes les montagnes de l’Atlas au début de la semaine passée, il en est resté quelques traces qui se sont amassées en congères sur les bords des routes et les flancs des collines. Ce peu de neige a fait tout de même des heureux. Les enfants, notamment, se sont dépensés à cœur joie. Confection de bonhomme de neige ou autre jeu qui consiste à cingler le visage de son vis-à-vis à l’aide de boules de neige, étaient le lot de tout ce flux de visiteurs qui ont préféré passer leur week-end sur les hauteurs de Blida. C’est dire que durant les deux jours de cette fin de semaine, la route étroite qui mène de la placette vers le ski club, endroit privilégié des amoureux de la neige car il y a chance d’en trouver, était congestionnée par le nombre important de véhicules qui voulaient tous passer en même temps et surtout de piétons désirant à tout prix atteindre le site. Et se frayer un chemin n’était pas chose aisée en raison de la ruée désordonnée des personnes qui accentuait les bouchons. Sur place, c’est l’allégresse. La joie illuminait le visage des bambins, et même les adultes folâtraient comme des petits enfants. Cependant, le froid glacial provoque des creux et comme la faim est mauvaise conseillère, l’on s’abat vite sur les gargotes improvisées sur place car, là, il est impossible de trouver des snacks dignes de ce nom où l’on peut manger à l’aise. Et quand il s’agit de se soulager, l’on est vite en face d’une réalité à tout le moins amère. En effet, les sanitaires y font cruellement défaut. Et c’est dans la nature que les gens vident leurs vessies voire leurs panses. C’est pour dire tout l’inconvénient de Chréa qui aspire à devenir un site touristique haut de gamme. Face à tous ces aspects qui répugnent, l’Association les amis de Chréa lutte continuellement pour redonner à ce fleuron de la nature, le visage qui était le sien il y a quelques décennies.
Source L’Expression M.B.

Le Pèlerin

Partager cet article

Repost0

commentaires

mutuelle 08/12/2009 14:52


quel beau voyage! ça donne vraiment envie de visiter l'algerie. mais dis moi pourquoi a tu attendu plus de 40 ans pour y retourner?


Le Pèlerin 10/12/2009 05:59



Bonjour Mutuelle,


Très bonne question…Tu es la première personne à me la poser ainsi


Et bien j’ai été victime de la pression médiatique


J’ai bossé comme un con pendant 40 ans…et puis j’avais d’autres horizons….j’avais une petite baraque à la montagne que je
retapais de temps en temps mais que je tenais à remettre en état moi-même, tant pour des raisons financières que par souci d’autonomie vis à vis de tiers toujours difficiles à gérer….et puis
vivant dans un appartement j’avais fait les frais d’un petit  bungalow  la mer…et puis il y a bien
d’autres destinations à l’étranger….Une chose me tenait à cœur : Je tenais à me recueillir sur la tombe de mon père enterré à Hussein-Dey.


La décennie rouge était alors là et cela n’encourage pas à m’y déplacer.


Et puis un cousin s’y est rendu….Il a été charmé pour ne pas dire envouté par le sens de l’accueil algérien.


J’ai pris contact avec lui et lui ai demandé de me joindre à lui s’il y retournait une autre  fois.


Tu parles 1h15 d’avion et j’y étais…


Oh certes il ya quelques formalités administratives auxquelles on n’échappe pas…


Mais dès que j’eus touché le sol algérien j’ai été enthousiasmé par des termes du genre


-          Vous êtes ici chez vous


-          Bienvenue


J’ai vu des yeux braqués sur l’occident,


Des Ah si, c’était à refaire…. !


Vous n’auriez jamais du partir…


J’ai participé à des discussions avec des amis que je ne connaissais pas auparavant….Je me suis fait là bas desc amis de
toujours…Jamais je n’ai participé à des discussions à cœur ouvert comme ce fut le cas avec eux….


J’ai tout fait par mes écrits pour essayer de rapprocher les deux peuples


            J’étais plein
d’espérance…


J’aidais des amis qui militaient au sein d’un parti politique ….Je le citerai, le RCD (Rassemblement pour la culture et la
Démocratie) qui est un parti dont l’article 1 est de faire de l’Algérie un pays laïque ….Ce qui n’empêche pas leurs représentants d’aller faire la prière ….


Je respecte, je fais dans l’humilité mais je conserve mes idées….


L’islam voire les traditions ne feront que retarder l’essor économique et démocratique de l’Algérie


De notre côté en France nous eûmes le droit à des crétins …


Nombreux sont ceux qui cultivent la haine et qui font du lobbysme auprès d’un gouvernement français soucieux de ne pas être
emmerdé


Peut importe si les chinois nous piquent tous les contrats en Algérie….On navigue à courte vue


Ensuite il y  a eu le soulèvement des banlieues en France


Mais me diras tu que vient faire ceci dans l’histoire de l’Algérie…???


L’histoire de la France et celle de l’Algérie sont fortement imbriquées…Il y avait eu un moment en France un mouvement de
sympathie vis à vis de l’Algérie ….L’affaire des banlieues a changé ce regard ….L’amalgame est fait ….L’Algérien ne peut ressembler qu’au trouble f^te des banlieues…..Alors qu’en Algérie rien
n’avait changé si ce n’est une rancœur plus grande vis-à-vis de ces troubles fête ; Cela allait radicaliser les positions des deux côtés de la rive méditerranéenne…


Et voilà …Quelques députés crétins français ont en profité pour faire voter une loi sur les bienfaits du colonialisme….une
poignée de députés….des cons…..Je ne suis pas opposé à ce qu’ils disaient mais il faut faire avec l’orgueil algérien et sa suceptibilité….Non pas celui du peuple, mais celui des pseudos
intellectuels qui gravitent autour du pouvoir et qui sévissent dans certains forums internet


Certains sont persuadés que l’Algérie est le centre du monde, qu’Allah ne peut être qu’Algérien et que lorsque nous sommes
partis nous avons laissé un désert


La dessus les islamiste en emboité le pas….Que veux tu faire avec ces gens là dont la religion est certainement tolérante mais
dont les textes ont été écrits par des hommes et pour des hommes présente des lacunes énormes …..


La femme algérienne est tellement conditionnée par les textes et les traditions qu’elle accepte la soumission…S’y opposer ce
serait offenser Allah …..Alors elles sont elles-mêmes leurs premières ennemies


Oh certes il y a un ilot de femmes évoluées qui échappe à ce que je dis  …


Et puis il y a le pouvoir …Il y a eu tellement de gens qui s’engraissent ou se sont engraissés avec le pétrole….l’armée à la
botte du pouvoir lui-même à la botte de l’armée …Et oui on vit ici en cercle fermé….que tous ces gens là ont intérêt à ce que rien ne change


Des Algériens échaudés par le terrorisme, sous la  pression constante d’une armée
omni présente avancent comme des toutous


Ainsi va l’Algérie ….


J’avais parié sur son avenir ; je suis assez pessimiste aujourd’hui.


L’Histoire est verrouillée….Il est vrai que des exactions ont été commises par les Français à l’époque mais d’abord tout le
monde n’est pas à mettre dans le même sac…Et il faudrait avouer celles commises par l’Algérie que ce soit avant ett surtout après l’indépendance


Bon il est 5h57 du matin et je commence à fatiguer….J’ai répondu sommairement ….Je peux reprendre et répondre à d’autres
questions si tu le juge utile


Enfin l’avenir de l’Algérie est en train de se jouer…Notre comportement aura des conséquences considérables.


Pour mes enfants je préfère y avoir un pays ami plutôt qu’un pays ennemi


Bien souvent c’est un problème de savoir faire de présentation, de la gestion de la susceptibilité


Le peuple algérien est naturellement bon généreux ouvert….


Sachons rester amis ; il y a tant de choses à faire en commun…..et non pas 
seulement à faire du fric


J’espère ne pas t’avoir soulé…il y a tant à dire sur les relations entre les deux pays


Cordialement,


Le Pèlerin