Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

6 octobre 2013 7 06 /10 /octobre /2013 04:08

Amar Ghoul le confirme

Amar Ghoul

 

«Mais je crois que le dernier communiqué du Conseil des ministres est très clair : le président de la République a chargé le gouvernement de préparer les élections présidentielles.» Telle est la réponse de Amar Ghoul à la question d’un confrère à propos d’une «prolongation du mandat» en cours de Abdelaziz Bouteflika. C’était hier en marge d’une activité que Ghoul consacrait pour son parti, le TAJ.

Président du TAJ, Amar Ghoul est également membre du gouvernement. Donc, «témoin direct» de ce dont il était question en réalité lors du dernier Conseil des ministres. Les présidentielles auront bel et bien lieu dans les délais contrairement à ce que certaines rumeurs soutenaient ces derniers mois. D’ailleurs, tous les acteurs qui constituent la «mouvance présidentielle» sont déjà en campagne «anticipée» pour le quatrième mandat.

Amar Ghoul et son parti en font bien sûr partie. «Nous comptons jouer les premiers rôles lors des prochaines élections présidentielles», ne cessait de répéter l’actuel ministre des Transports. Aussi, et après un premier sommet bilatéral qu’il avait tenu avec son homologue du FLN, Amar Saïdani, il y a quelques jours, le président du TAJ confirmera d’autres contacts, d’autres rencontres pour les jours à venir. «Nous avons entrepris des contacts avec plusieurs partis avec lesquels nous partageons quelques points essentiels. Nous, nous plaidons pour un dialogue ouvert qui prenne en considération quelques éléments essentiels pour nous, à savoir la stabilité du pays, la sécurité nationale et, bien sûr, la position par rapport aux prochaines élections présidentielles.»

Il est ainsi à prévoir une sorte d’alliance électorale qui regroupera, au moins, le TAJ, le FLN, le RND, le MPA et, d’une manière ou d’une autre, le PT et le FFS. En tout cas, s’agissant du TAJ, il est manifeste que le parti accentue la cadence en prévision du scrutin majeur d’avril 2014.

Après avoir célébré son premier anniversaire la semaine dernière par une grandiose manifestation publique à la Safex d’Alger, le parti de Amar Ghoul a tenu, hier, une rencontre préparatoire à une «grande conférence nationale des élus du parti pour la fin du mois d’octobre ou le début novembre».

Cette rencontre a eu lieu au siège du parti à Ben Aknoun à Alger. La cérémonie d’ouverture sera marquée par un hommage posthume à notre regretté confrère Omar Ouarthilani, le directeur d’El Khabar que les zombies islamistes avaient assassiné le 3 octobre 1995.

Un hommage rendu en présence de la veuve du défunt. Ghoul, qui semble bien maîtriser l’art du marketing politique, a réservé un autre hommage à une autre catégorie, les moudjahidine et ce, à travers Arezki Basta, honoré à l’occasion. «C’est notre manière de souligner notre fidélité aux hommes et aux institutions.»

Dans son allocution, Ghoul qui annoncera une série d’activités pour son parti pour les semaines et mois à venir, ne manquera pas de réaffirmer son soutien aux dernières décisions du Conseil des ministres ainsi qu’aux visites

Source Le Soir d’Algérie Kamel Amarni

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0

commentaires