Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

26 octobre 2009 1 26 /10 /octobre /2009 06:09

M. Yazid Zerhouni présentera aujourd’hui la carte d’identité nationale et le passeport biométriques : Stopper la bureaucratie et lutter contre le crime organize

 

Le ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales présentera aujourd’hui la nouvelle carte d’identité nationale et le passeport biométriques et électroniques. Deux importants projets s’inscrivant dans le cadre des réformes structurelles de l’administration centrale et la mise en place progressive d’un système national d’identification sécurisée.
Le passeport biométrique électronique sera prêt au cours du premier semestre de l’année 2010 et la carte nationale d’identité biométrique électronique est prévue pour la période 2010-2011, avait annoncé, rappelle-t-on, M. Zerhouni lors  de l’ audition  accordée par le chef de l’Etat au secteur de l’Interieur et des Collectivités locales le mois de ramadan dernier.
Il faut savoir  que dans le cadre des grandes réformes structurelles touchant les structures et les missions de l’Etat et l’économie du pays, engagées par le président de la République, le ministère de l’Intérieur et des Collectivités locales a lancé le chantier de la modernisation de l’Administration centrale et des Collectivités locales en optant pour l’élaboration d’un nouveau système devant constituer la colonne vertébrale du processus de modernisation de notre société. Ce système  s’appuie sur deux grands axes, à savoir le lancement de la carte d’identité nationale biométrique et électronique et le lancement du passeport électronique et biométrique, indique-t-on sur le site internet du département de Zerhouni.
Cette action de modernisation de ces documents d’identité et de voyage a pour finalité de développer de façon continue les politiques de simplification et d’allégement des procédures administratives et de lutter contre le phénomène de la bureaucratie qui constitue un frein au développement du pays.
Elle vise aussi à améliorer la qualité des prestations fournies aux citoyens dans différents domaines et contribuer ainsi à la concrétisation sur le terrain des principes de justice sociale et d’égalité et de la politique nationale de proximité par le rapprochement de l’Administration du citoyen. Enfin, face aux défis de la mondialisation, le ministère de l’Intérieur et des Collectivités locales se fixe également pour objectif par cette action de protéger notre société et notre pays du fléau de la criminalité organisée notamment la criminalité transnationale organisée et le phénomène du terrorisme, qui utilisent souvent la falsification et la contrefaçon de documents d’identité et de voyage comme un vecteur pour leur expansion.
La Carte  d’identité nationale biométrique électronique et sécurisée (CNIBES) sera ainsi un document d’un format plus facilement maniable conforme aux dernières technologies dans le monde.
Elle comprend notamment une puce électronique et une photo numérisée. Ce document officiel et sécurisé garantira aux citoyens l’accomplissement rapide de diverses formalités en raison de sa fiabilité et de ses fonctionnalités multiples dans le cadre de l’interopérabilité avec d’autres secteurs.
Concernant le passeport électronique et biométrique, c’est un document sécurisé lisible à la machine qui comprend notamment une photo numérisée et une puce électronique. Le passeport électronique et biométrique sera conforme aux normes édictées par l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI).
Il faut souligner que notre pays s’inscrit dans un processus mondial de modernisation des documents de voyage devenue incontournable en raison du double souci de sécuriser la circulation transfrontière des voyageurs par une identification fiable et de garantir une plus grande fluidité de la circulation des voyageurs plus particulièrement par voie aérienne ou maritime. En effet, le document sécurisé offre à la fois les garanties de sécurité de la circulation des voyageurs au niveau des ports, des aéroports et des postes frontaliers et de fluidité de la circulation grâce à un contrôle électronique rapide des documents des voyageurs et également une identification fiable que seuls permettent les documents de voyage électroniques et biométriques.
L’OACI a fixé comme dernière échéance du lancement du passeport électronique et biométrique pour l’ensemble de ses membres le 1er avril 2010 et l’échéance de retrait définitif de la circulation dans le monde du passeport non électronique et non biométrique à l’horizon 2015. D’autres prescriptions sont édictées par l’OACI comme le passeport unipersonnel même pour les enfants mineurs.
Source Horizons

Le Pèlerin

Partager cet article

Repost0

commentaires