Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

4 janvier 2011 2 04 /01 /janvier /2011 04:57

Ce matin, les Algériens pourront assister à une éclipse solaire, mais beaucoup de précautions devront être prises.

eclipse solaire partielle

 

Le spectacle cosmique qu’offrira tout à l’heure l’éclipse solaire partielle ne sera pas sans risque pour la vue, d’où la nécessité d’utiliser des «instruments appropriés», a recommandé, dimanche, Pr Jamal Mimouni du département de physique de l’Université de Constantine. L’observation du soleil sans protection est «dangereuse» ; suivre une éclipse solaire à l’œil nu peut provoquer des «lésions rétiniennes graves», et la règle générale reste de ne jamais regarder directement le soleil, a conseillé Pr Mimouni dans une note explicative à propos de l’éclipse solaire partielle qui touchera l’Algérie demain matin. Comme toute éclipse solaire partielle, elle ne pourra être observée à l’œil nu et seule une observation à l’aide d’instruments appropriés permettra d’admirer ce spectacle cosmique, a précisé le spécialiste, également président  de l’association Sirius d’astronomie.

Evoquant les risques que présentent l’observation de l’éclipse sans protection, il a expliqué qu’«il suffit qu’une partie du disque solaire soit fixée directement par un œil pour que la rétine soit irrémédiablement endommagée avec risque de cécité totale». «L’observation doit impérativement se faire avec des lunettes d’éclipse ou des filtres solaires (mylar ou polymère noir) certifiés, ou des lunettes de soudeur de grade 14 et plus», a-t-il ajouté. L’autre possibilité, selon Pr Mimouni, est d’observer le phénomène par projection à travers un instrument optique (jumelles, télescope...). Il est, en revanche, déconseillé d’utiliser des lunettes de soleil, des films radiographiques, des pellicules photographiques ou des verres fumés, car ceux-ci n’ont aucune protection. L’éclipse débutera à Alger à 7h43 et se terminera à 10h10. Elle verra son maximum à 8h52, avec un taux de 56,3%.

Dans les autres régions du pays, la grandeur de cette éclipse sera variable de 30% à Tamanrasset à 60% à El Kala.  Le phénomène, né de l’interposition de la Lune entre la Terre et le Soleil, sera également partiel dans le monde et touchera, ainsi, les régions de l’Afrique centrale et de l’Ouest ainsi que la Sibérie (Russie). Il atteindra son maximum au nord de la Suède avec un taux de 85,72%. L’éclipse solaire, qui est un phénomène périodique dans le temps, s’est déjà produite en Algérie à plusieurs reprises, la dernière remontant au 29 mars 2006.  La prochaine éclipse partielle, quant à elle, se produira le 3 novembre 2013, alors qu’une éclipse totale se produira le 2 août 2027. Les éclipses solaires se produisent à la nouvelle Lune, lorsque la Terre passe dans le cône d’ombre ou le cône de pénombre de la Lune, qui s’interpose entre elle et les rayons du Soleil, masquant totalement ou partiellement ce dernier.

Lorsque la Terre ne fait que passer dans la pénombre de la Lune, il y a éclipse partielle, comme ce sera le cas demain. Le disque solaire semble alors grignoté par la Lune, sans être complètement occulté. Si l’orbite de la Lune autour de la Terre suivait le même plan que l’orbite de notre planète autour du Soleil, il y aurait une éclipse solaire à chaque nouvelle Lune. Mais l’orbite de la Lune étant légèrement inclinée, elle peut passer dans le ciel au-dessus ou en-dessous du Soleil.

Quatre éclipses solaires partielles et deux éclipses lunaires totales sont prévues en 2011, une combinaison rare qui ne se produira que six fois au cours du XXIe siècle.

Source El Watan

Le Pèlerin

Partager cet article

Repost0

commentaires