Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

26 décembre 2011 1 26 /12 /décembre /2011 07:42

Algérie - Fête de fin d'année - Plus de 80.000 Algériens optent pour l'Espagne

madrid_Plaza-Mayor.jpg

Plaza Mayor

 

A l'approche des fêtes de fin de l'année 2011, Air Espagne a multiplié ses vols hebdomadaires avec l'Algérie en raison de l'augmentation du nombre de touristes algériens. Selon les statistiques, près de 84 000 Algériens ont été accueillis  dernièrement  en Espagne dans  le but de célébrer le nouvel an 2012.

Par contre, les compagnies aériennes locales ont procédé au cours de ce mois à la baisse des tarifs, afin d'attirer un grand nombre de personnes qui cherchent à traverser les frontières du pays. A titre d'exemple, Air Algérie a baissé ses tarifs à moins de 15 000 DA sur les vols à destination de Marseille, Paris et Lyon et aussi les vols de Pékin, Frankfurt et  Barcelone.  De son coté, Air France a essayé d'attirer  le maximum d'Algériens pour des vols à destination de New York (États-Unis), dont les tarifs sont  estimés  à 74 218 DA. Par ailleurs, une majorité d'Algériens estiment que leur situation financière les empêche de célébrer la fête de réveillon  et d'offrir des cadeaux comme d'habitude. A cause de l'écart  qui se creuse entre les classes sociales du pays. Il en y aura qui vont dépenser  d'importantes sommes d'argent pour la célébration de la  fête de Noël (qui, rappelons-le, n'est rien d'autre que le Mouloud du monde chrétien) D'autres affirment qu'ils ont réduit cette année  leurs dépenses liées au voyage, les fêtes  religieuses, l'habillement et aussi l'alimentation. "Cette année, on va se priver du réveillon à cause de ses frais" dira un père de famille. A propos des cadeaux de Noël, plusieurs individus affirment qu'ils ne peuvent pas  offrir des cadeaux précieux  souhaités tels que les  appareils de téléphone et les bijoux tandis que les chocolats seront les cadeaux les plus offerts. Ce qui est habituel, la partie aisée se dirige généralement  vers  les villes européennes: Alicante, Roma, Bruxelles.... Une autre partie, notamment  la jeunesse voyage vers moins cher :Tunisie Egypte mais à cause des révolutions arabes, beaucoup de jeunes préfèrent s'en aller en Turquie. Par ailleurs, il y a une grande partie qui célèbre la fête en Algérie. Ces derniers  optent pour  la capitale de l'ouest Oran où ils célèbrent  leur soirée  dans les hôtels et  cabarets en abusant des boissons alcoolisées. D'autres encore se regroupent autour d'un dîner familial accompagné de thé et de délicieux gâteaux traditionnels et bien sûr de  la bûche. De leur côté, les pâtisseries ont commencé à exposer des petites bûches décorées, à des prix ayant atteint 800 DA.  Ainsi, les centres commerciaux,  les magasins et les marchés exposent tous  les accessoires décoratifs  pour célébrer la fête à l' ''Occidentale": sapins décorés avec cloches dorées, guirlandes argentées,  petites lampes et les étoiles  colorées. "Je trouve aux  magasins ce dont j'ai besoin pour fêter la Noël "dira une jeune algérienne qui ajoute: "Moi je fête toutes les fêtes" . Pour ceux qui ont opté pour l'Europe, l'Espagne et la Turquie demeurent les premières destinations. Fêter Noël est devenu un passe-temps extraordinaire pour beaucoup de jeunes  ''massacrés'' par l'ennui et la routine .   

Source Les Débats Hocine Fatima Zohra

Le Pèlerin

 

Partager cet article
Repost0

commentaires