Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

3 décembre 2011 6 03 /12 /décembre /2011 09:42

Relations algéro françaises - Claude Guéant demain à Alger

claude gueant

Claude Guéant, ministre français de l’Intérieur sera demain à Alger. Une visite qui intervient dans un contexte doublement critique pour la France. Il s’agit, en l’occurrence, des échéances présidentielles françaises attendues pour 2012 (même si Sarkozy n’est pas encore officiellement candidat) d’une part, et d’autre part, l’insécurité au Sahel accentuée  par l’enlèvement la semaine dernière de deux Français dans le nord du Mali qui viennent s’ajouter aux quatre enlevés au Niger et toujours détenus par l’Aqmi. Voici donc les raisons essentielles du déplacement de ce fervent exécutant de la politique sarkorzyenne, notamment celle concernant l’immigration. Outre la coopération bilatérale, il est prévu que Claude Guéant s’entretienne avec son homologue algérien, Daho Ould Kablia, sur la libre circulation des personnes qui reste une revendication récurrente de l’Algérie. Un autre dossier tout aussi épineux : l’immigration qui constitue plus que jamais ces derniers temps la préoccupation majeure du gouvernement de Sarkozy, rejoignant presque celle du Front national. A cet effet, rappelons que la France souhaite relancer les négociations sur la révision des accords de 1968 sur le séjour des Algériens en France. D’ailleurs, pour ce qui concerne la libre circulation des personnes, il n’est pas sûr que M. Guéant viendra cautionner cette revendication algérienne, en ce sens où il est connu, voire reconnu, pour ses propos anti-racistes, anti-immigration à la limite de la xénophobie. Pas plus tard que la semaine dernière, il a déclaré qu’«il y a trop d’étrangers en France», invitant ainsi le thème de l’immigration dans la campagne dans l’espoir de prendre des voix au Front national, et promettant le 27 novembre dernier sur Europe1 de s’attaquer à l’immigration légale, affirmant hautement qu’«il faut qu’il y ait moins d’immigrés accueillis chaque année, pour que l’intégration se fasse». Il juge qu’«il est plus facile de s’intégrer si on est un peu moins nombreux que si on est plus nombreux, c’est tout simple». En outre, le 4 avril dernier, à la veille du débat sur la laïcité, le locataire de Beauvau  avait soutenu que «l’accroissement du nombre de fidèles, en l’occurrence les musulmans, et un certain nombre de comportements posent problème». A souligner que suite à ces propos, la Cour de justice de la République, française (CJR) a alors  rejeté la demande d’enquête de SOS Racisme sur le ministre de l’Intérieur Claude Guéant pour «incitation à la discrimination raciale». Il est ainsi un nombre indéfinissable de propos émanant de M. Guéant qui témoignent de sa position vis-à-vis de l’immigration, de l’islam…

A ces déclarations, on ne peut moins explicites et révélatrices du membre assidu du parti de Sarkozy, l’UMP qui propose dans son programme pour les présidentielles de 2012  plusieurs points à même de «mieux maîtriser les flux migratoires» dont le durcissement des conditions du regroupement familial et d’obtention de la nationalité française, l’augmentation du nombre de reconduites à la frontière et l’accroissement de la capacité d’accueil des centres de rétention administrative. Voici donc un avant-goût de ce que sera le dossier de l’immigration pour le futur gouvernement français si Sarkozy venait à être réélu. D’ailleurs, il n’en sera pas meilleur si le Front national devait prendre les rênes de la France.  Les deux ministres auront également à débattre de la lutte commune contre le terrorisme et de toutes les autres formes de criminalité et de délinquance transfrontalières. Dans ce contexte, il est à noter que la France souhaiterait voir le Maroc intégrer les pays du champ (Algérie, Mali, Niger, Mauritanie). Pour rappel, Claude Guéant s’est déjà rendu deux fois à Alger, en février et en juin de l’année dernière, en tant que secrétaire général de l’Elysée, mais son déplacement de demain, en tant que fidèle avéré du Président Sarkozy, sera le premier en sa qualité de membre du gouvernement français.  D’un autre côté, en vue de préparer la visite de Claude Guéant,  Mourad Medelci, ministre des Affaires étrangères, a reçu avant-hier au siège de son ministère à Alger le secrétaire général du ministère français des Affaires étrangères et européennes, Pierre Sellal.

L’entretien a porté sur l’état des relations bilatérales, y compris sur certaines questions liées aux conditions de séjour des ressortissants algériens en France, ainsi que celles régionales telles que la crise syrienne, la situation au Maghreb en général, et en Libye en particulier.

Source Le Jour d’Algérie Lynda Naili Bourebrab

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0

commentaires