Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

9 novembre 2011 3 09 /11 /novembre /2011 13:55

Algérie - Le Conseil mondial de l'Energie se réunira à Oran le 20 novembre

centrale photovoltaique

 

Trouver les moyens nécessaires permettant l'augmentation des moyens de production pour faire face à une demande en constante croissance des besoins en énergie est l'un des points essentiels sur lequel devront se pencher les participants à la 21e Assemblée générale du Conseil mondial de l'Energie dont les travaux devront s'ouvrir le 20 novembre en cours à Oran pour prendre fin le 24 du même mois.
En effet et selon le Conseil mondial de l'Energie, la demande mondiale en énergie devrait croître durant les 20 prochaines années de 40 à 50% par rapport aux niveaux actuels. Un défi dont la prise en charge nécessite une augmentation des capacités et infrastructures de production. S'appuyant sur la connaissance et l'expérience de ses membres notamment en matière de prévisions, le CME élabore régulièrement des scénarios distincts mais cohérents dans une démarche visant à aider la prise de décision et de valider les politiques et stratégies. La dernière étude de scénarios lancée par le Conseil mondial de l'Energie a été publiée en 2010 en marge du Congrès de Montréal.
En plus de cette question relative aux infrastructures et moyens de production, les travaux de la 21e Assemblée générale d'Oran du CME devront également être focalisés sur la préparation du prochain CME (Corée du Sud, 2013), ainsi que sur l'évaluation des résultats obtenus depuis le dernier congrès qui s'est tenu en septembre 2010 à Montréal.
Elue pour la première fois pour abriter cet événement d'envergure internationale, Oran se prépare pour être à la hauteur de l'événement du 20 au 24 novembre prochains.
Les organisateurs ont choisi naturellement le Centre des Conventions d'Oran, Mohamed-Ben-Ahmed, afin de débattre et échanger des expériences et des avis sur les principaux enjeux énergétiques mondiaux actuels.
Des visites techniques et culturelles dans différentes wilayas de l'Ouest du pays seront également proposées aux participants à ces journées de travaux. Des journées qui seront ponctuées par une session baptisée «Algerian Energy Day». Agréé par l'Organisation des Nations unies, le Conseil mondial de l'énergie, qui a été créé en 1923, est constitué d'un réseau composé de 93 comités nationaux avec plus de 3.000 organisations membres. Sa mission est «de promouvoir la fourniture et l'utilisation durables de l'énergie pour le bénéfice de tous». L'organisation traite de tous les types d'énergie, pétrole et gaz naturel évidemment, mais aussi le nucléaire, le charbon, l'hydroélectricité et les énergies renouvelables, entre autres.

Source Le Quotidien d’Oran Houari Barti

Partager cet article
Repost0

commentaires