Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

6 mai 2010 4 06 /05 /mai /2010 05:10

Rabah Saâdane défend ses choix et assume ses responsabilités

saadane 3 

Le sélectionneur national, Rabah Saâdane, a animé, hier matin, une conférence de presse au niveau de l’OCO Mohamed Boudiaf.

Une rencontre avec la presse où le sélectionneur national a annoncé la liste des 25 capés qui prendront part au prochain stage des Verts, qui débutera pour rappel le 13 du mois en cours à Crans-Montana, sur les montagnes suisses. Une liste pour laquelle le suspense n’était pas de mise, dans la mesure où les noms des futurs représentants de l’Algérie au Mondial sud-africain avaient déjà été annoncés, curieusement la veille au soir, sur Nessma TV, ce qui contredit quelque peu les déclarations de Rabah Saâdane qui expliquait pourtant au début de la conférence, qu’il a donné l’exclusivité à la presse nationale. « Je n’ai établi la liste qu’hier soir (Ndlr : lundi) et je l’ai remise au président de la FAF, Mohamed Raouraoua, ce matin même à 9h après les modifications que j’avais apportées la veille au soir. » Une réponse peu convaincante de Saâdane, comme l’était d’ailleurs le choix fait sur certains joueurs, dont nous avions annoncé les noms dans notre édition d’hier.

Saâdane défend ses choix

Des choix « mûrement réfléchis et pour lesquels je n’ai pas à donner des explications. J’ai la conscience tranquille et je ne travaille que dans l’intérêt national. C’est pour cette raison que je n’ai pas à commenter certaines remarques », lancera Saâdane à l’égard des journalistes, qui commentaient la liste des joueurs qui venait de leur être transmise par écrit, notamment en ce qui concerne la défection de certains joueurs à l’image de Ziaya, Bouazza et Chadli Lamri, et la convocation de sept nouveaux joueurs, sans oublier la présence de Meghni, inactif depuis la dernière CAN et qui poursuit toujours sa rééducation. Saâdane justifiera d’ailleurs tout cela en expliquant : « Je voulais maintenir l’équilibre au sein du groupe et garder l’ossature. Malheureusement, il y a quelques blessés, à l’image de Bougherra, Yebda, Belhadj, Bouazza et Lacen qui va beaucoup mieux, sans oublier Meghni. Ce sont des joueurs-clés. Malheureusement pour Bouazza, il souffre d’une pubalgie et il ne sera pas prêt pour le Mondial, alors qu’on sera plus édifié sur le cas Meghni à la fin du stage de Crans-Montana. »

Outre cet aspect, le coach national sera interpellé au sujet de certains sélectionnés lesquels sont blessés, alors que d’autres ne jouent plus dans leur club, à l’image de Ziani et Halliche, ce qui ne l’a pas empêché de les convoquer. Il dira à ce propos : « J’avais déjà dit que je prendrai les cadres de l’équipe même s’ils ne jouaient pas dans leur club. » Et d’ajouter : « J’ai fait des choix. » « C’est moi le premier responsable et j’assumerai mes responsabilités », lâchera Saâdane, histoire de justifier ses choix, sans pour autant donner des explications plausibles, se contentant de répéter que la liste a été faite sur la base de critères purement sportifs. Rabah Saâdane, qui évitera de trop commenter les raisons de la convocation des nouveaux, en expliquant juste que ces derniers sont jeunes et qu’ils jouent dans leurs clubs respectifs, il s’étalera toutefois sur le cas Ziaya, alors qu’il évitera de parler de Chadli Lamri et Lemmouchia « Ziaya n’a même pas daigné répondre à nos sollicitations et c’est par l’intermédiaire du Dr Boudiaf du Club de Djeddah qu’on a su qu’il n’était pas bien dans sa peau et qu’il ne pouvait répondre favorablement. J’estime d’ailleurs qu’il n’est pas encore mûr et qu’il manque de motivation », expliquera le sélectionneur national.

Renforcement du staff médical

Outre l’aspect technique, le coach national ne manquera pas d’annoncer le renforcement du staff médical avec d’éminents professeurs et spécialistes. Un renfort qualitatif et quantitatif avec pas moins 7 nouveaux membres, à savoir l’arrivée du Dr Chalabi de la clinique d’Aspitar de Doha, qui sera désormais à la tête du staff médical, du Dr Christiano, ex-médecin au sein de la formation de l’Inter de Milan et actuellement chef du staff médical de la sélection du Qatar, du préparateur physique de la sélection du Qatar, en l’occurrence le Suisse Franck Brocherie, de deux kinésithérapeutes dont un ostéopathe, d’un masseur et enfin d’un médecin nutritionniste dont la mission s’étalera uniquement durant le premier stage qui se déroulera à Crans- Montana.

Un premier stage qui sera consacré, selon le sélectionneur national, « à faire l’évaluation la plus précise possible sur chaque joueur, avec d’abord une évaluation médicale et physique, une évaluation de l’état de fatigue des joueurs en cette fin de saison et enfin une évaluation de l’adaptation de chaque joueur à l’altitude. Lors des premières séances, les joueurs fatigués effectueront un travail de régénération », dira Saâdane. Et d’expliquer : « La fin de saison est toujours difficile, avec beaucoup de blessés, des joueurs qui ne jouent pas et d’autres sont saturés. On va donc travailler par groupes en fonction des cas qu’on aura à traiter, dans le but de remettre tout le monde à niveau et préparer la phase compétitive », précise Saâdane, qui conclut avec les objectifs assignés.

Objectif 2e tour

« Notre objectif, c’est une participation honorable et surtout un bon comportement, afin de représenter dignement l’Algérie, l’Afrique et le monde arabe, en retenant les leçons de notre participation à la dernière CAN. Sur le plan compétitif, on fera tout pour passer au deuxième tour, qui dépend par ailleurs de plusieurs paramètres et le plus important de tous, c’est l’effectif et sa composante », dira le coach national. Il est à noter que le sélectionneur national aura à compléter sa liste des 25 avec 5 autres joueurs réservistes qu’il devra transmettre à la FIFA avant le 11 de ce mois, même si pour l’heure, il n’a pas encore établi la liste additive, alors que la liste définitive des 23 joueurs qui prendront part à la phase finale de la Coupe du monde sera annoncée officiellement le 31 de ce mois.

Source El Watan / T.A.S.

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0

commentaires