Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

18 avril 2010 7 18 /04 /avril /2010 06:36

«Notre objectif est d’atteindre un débit

de 20 mégas pour un nombre de 6

millions d’abonnés d’ici à 2013.»

 window-7.jpg 

C’est ce qu’a déclaré, jeudi dernier, le ministre de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication, Hamid Bessalah, lors d’un point de presse organisé en marge de la 19e édition du Salon international de l’informatique, de la bureautique et de la communication, SICOM 2010, organisé au palais des expositions Safex (Alger) du 15 au 21 avril 2010. Le ministre a ajouté que l’opérateur historique Algérie Télécom est appelé à mettre à niveau son infrastructure de télécommunications pour permettre la concrétisation de la stratégie du secteur e-Algérie 2013, notamment sur le plan de l’accès au haut débit ADSL. «L’Algérie doit améliorer l’offre ADSL à l’horizon 2013. Il est inacceptable aujourd’hui de continuer à fonctionner avec un ADSL à bas débit».
Plus loin, il précisera que l’Algérie occupe la deuxième place en Afrique en matière d’accès à Google, et la 131e dans le monde. Et d’ajouter : «L’Algérien a fait ses preuves dans la bonne assimilation des technologies de l’information, c’est donc un avantage à valoriser». «Les TIC sont un instrument vital pour la réalisation des programmes gouvernementaux», a signalé, par ailleurs, le premier responsable du secteur. M. Bessalah a souligné, en outre, que toute politique de développement d’un pays ne peut se faire aujourd’hui sans l’utilisation des technologies de l’information et de la communication (TIC).
Il a rappelé dans le cadre de la réalisation des programmes du gouvernement, les différents axes qui visent la généralisation de l'Internet haut débit, et ce, à travers l’amélioration de la gestion des ressources humaines, la bonne gouvernance des entreprises, mais aussi l’amélioration de l’ensemble des services de l’administration.
«Désormais, les services doivent se faire à distance, c’est à dire qu’aujourd’hui tous les services liés aux besoins socioéconomiques doivent être informatisés». Plus concrètement, le ministre a signalé qu’il est possible d’améliorer les services des hôpitaux et établissements sanitaires grâce à l’introduction de nouvelles solutions technologiques et produits informatiques de pointe.
De son côté, le secrétaire d'Etat auprès du Premier ministre chargé de la communication, Azzedine Mihoubi, a souligné que la commission nationale chargée de la stratégie numérique s'est réunie à plusieurs reprises au cours de l'année pour veiller sur les meilleures conditions à garantir pour la généralisation de la Télévision numérique terrestre (TNT). «Nous sommes tenus de mettre en œuvre les recommandations de la commission internationale des télécommunications de juin 2006, relatives à la généralisation de la TNT en Afrique du Nord et dans les pays arabes.»

Source Infosoir Samia Lounes
Le Pèlerin

Partager cet article

Repost0

commentaires