Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

8 mars 2011 2 08 /03 /mars /2011 07:30

Engouement pour la formule

Logement-promotionnel-aide.jpg

 

L’opération est dans sa phase préparatoire, en attendant la parution des textes législatifs réglementant le financement.

Annoncée il y a quelques semaines, la nouvelle formule du logement promotionnel aidé ne cesse de susciter l’engouement des souscripteurs. Une semaine après le lancement de la phase de dépôt de dossiers, 632 demandes ont été reçues par les services de la daïra de Constantine. «Ce chiffre renseigne sur l’intérêt affiché par les postulants, surtout que nos services ont tout fait pour faciliter la procédure en simplifiant au maximum la constitution du dossier», a noté Radia Belarbi, administrateur chargé de cette opération.

«Toutes les catégories sociales justifiant d’un salaire variant entre 15 000 et 90 000 DA, y compris les revenus du conjoint, ouvrent droit à cette formule tout en bénéficiant de l’aide de l’Etat», a affirmé notre interlocutrice, qui ne manquera pas de préciser que le financement du logement est triangulaire. En plus de l’apport du souscripteur et le crédit bancaire bonifié à un taux de 1%, l’Etat n’interviendra par une aide qui variera en fonction des revenus des postulants. L’on saura que cette dernière sera de 700 000 DA pour des revenus équivalant de un à quatre fois le SMIG, qui est de l’ordre de 15 000DA, et de 400 000 DA pour des salaires estimés à six fois le SMIG.

 «L’avantage de cette formule inscrite dans le plan quinquennal 2010-2014, pour lequel la wilaya bénéficiera d’un quota de 14 000 logements, est que le citoyen aura comme seul interlocuteur l’administration, représentée par la daïra qui se chargera de toutes les procédures », fera remarquer la chargée de cette opération à la daïra de Constantine.

Ceci, en attendant la parution des textes réglementaires émanant du ministère de l’Habitat, lesquels préciseront les modalités de financement avec les détails concernant l’apport initial du souscripteur, le cahier des charges fixant les conditions soumises aux futurs promoteurs, qu’ils soient publics ou privés, ainsi que les modalités de réalisation des chantiers.

Il est utile de savoir qu’une commission siégeant au niveau de la daïra, composée du P/APC et des représentants des Domaines, la Dlep, l’OPGI, la CNL, la DUC, la DAS et l’agence foncière, aura à étudier les dossiers dans les prochaine semaines. «Nous tenons à assurer tous les postulants que leurs dossiers seront examinés, en attendant leur éventuelle convocation pour complément d’information», a déclaré la représentante de la daïra de Constantine.

Source El Watan Arslan Selmane

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0

commentaires