Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

Archives

29 décembre 2010 3 29 /12 /décembre /2010 00:30

Algérie - Renault Koleos 2.0 DCi, 150CV, finition Privilège- Un 4x4 haut de gamme

renault-Koleos.jpg

 

Efficacité d’un châssis à transmission intégrale, ligne dynamique d’une berline et habitabilité d’un monospace sont les points forts du Koleos.

Dans un marché de Suv et de 4x4 dominé par les produits sud-coréens, le Renault Koleos,  le nouveau 4x4 du losange tente de se frayer un chemin. Le challenge n’est certes pas facile, mais n’est pas impossible devant la multitude d’équipements que recèle le Koleos. Lancé fin août sur notre marché, le premier tout-terrain de Renault n’est pas arrivé pour faire de la figuration. «Renault Algérie ne va pas jouer un match pour perdre. La partie n’est jamais  gagnée pour un produit automobile. Il faut être agressif en termes de communication et de publicité et la légitimité cela se travaille en permanence», a déclaré le directeur commercial et marketing, Hakim Boutehra, lors de la présentation de ce produit.

Fabriqué dans le complexe industriel de Renault Samsung Motors à Busan, en Corée du Sud, Renault Koleos procure la même sérénité en milieu urbain, sur route ou autoroute, et en utilisation off-road. Il dispose pour cela d’une base roulante à transmission intégrale développée dans le cadre de l’Alliance. Le mode de transmission 4x4 est géré automatiquement par le système «All mode 4x4-i» inauguré par Nissan sur le nouvel x-Trail. D’une longueur de 4,52 m et une largeur de 1,85 m, le Koleos affiche une longueur familiale et une largeur de SUV. Son soubassement est adapté à un usage tout chemin grâce à une garde au sol appréciable. Sa face avant est identique à la famille des losanges, alors que l’arrière du véhicule se décline par un coffre à double ouverture. L’habitacle est, en effet, agréable.

Son design est réussi. Ce qui rend la vie à bord plaisante, quelle que soit l’utilisation. Les familles, cible privilégiée de Renault, apprécieront la multitude d’équipements et de rangements. Ce sont ainsi 70 litres de rangement qui sont disponibles dans l’habitacle et qui s’ajoutent aux 450 dm3 du coffre. Un volume qui passe d’ailleurs à 1 380 dm3 lorsque les sièges arrière sont rabattus, laissant place à un plancher totalement plat. Notons par exemple la possibilité de régler l’inclinaison des sièges arrière. Toujours à l’arrière, le hayon s’ouvre en deux parties. Très pratique, d’autant plus que la partie inférieure peut supporter jusqu’à 200 kg. Les occupants du véhicule sont très à l’aise avec de l’espace pour les jambes, alors que le siège conducteur est réglable automatiquement. Le volant se règle en hauteur et en profondeur avec des ajustements pour les différents équipements, comme l’ordinateur de bord ou le système audio. Sur la route pendant les journées d’essais, nous avons apprécié la tenue de route du véhicule.

Un comportement extraordinaire

Après un périple de plus de 600 km, que ce soit sur les routes et chemins escarpés d’Alger ou de Aïn El Hammam (sur les hauteurs de Tizi Ouzou), le Koleos s’est comporté d’une manière extraordinaire. Une expérience qui nous a permis d’apprécier le véhicule dans toutes ses facettes. Son moteur de 2 litres développant 150CV est à la fois puissant et silencieux. Nous avons apprécié l’insonorité du véhicule qui vous procure un plaisir de conduite. Associé à une boîte à vitesses mécanique de 6 rapports, le véhicule dévale les pentes et les courbes avec aisance.

Le conducteur peut même solliciter les équipements d’aide à la conduite. Il pourra, sur les surfaces à faible adhérence, verrouiller électroniquement le mode 4x4 en transférant 50% du couple sur le train arrière à l’aide d’un interrupteur situé sur la planche de bord. Pour les situations de freinage d’urgence, d’évitement ou de perte d’adhérence, le Koleos est équipé d’un ABS avec répartiteur électronique de freinage, d’un dispositif d’Aide au freinage d’urgence (AFU) et d’un correcteur de trajectoire électronique (ESP). Renault a équipé le Koleos d’un système de contrôle de la vitesse en descente.

De nombreux équipements sont disponibles sur ce véhicule et contribuent à une facilité de la conduite tels le système carte d’accès et de démarrage mains libres. Le propriétaire de ce nouveau 4x4 pourra également  profiter de l’allumage des feux et de déclenchement des essuie-glaces automatiques, les commandes de lève-vitres, de réglage des rétroviseurs ou encore du régulateur limiteur de vitesse. Pour faciliter les manœuvres de parking, un système d’aide au stationnement est proposé à l’avant et à l’arrière du véhicule. Le Koleos est équipé également du frein de parking automatique, ainsi que de six airbags dont deux frontaux, des ceintures avec limiteur d’effort aux places avant et latérales arrière.

Le Koleos en finition dynamique est proposé au prix de 2 440 000 DA avec une multitude d’équipements tels que  les jantes en aluminium 17 pouces, la condamnation automatique des ouvrants en roulant, les lève-vitres électriques avant et arrière, les projecteurs antibrouillard, radio CD MP3 bluetooth, aide au parking arrière, et, en option, le toit ouvrant. Pour la finition Privilège, objet de notre essai, elle est commercialisée au tarif de  2 730 000 DA.

Source El Watan Nadir Kerri

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0

commentaires