Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

5 août 2010 4 05 /08 /août /2010 07:42

Algérie - Selon l’association d’astronomie Sirius - Le Ramadan, ce sera jeudi 12

observation-de-la-lune.jpg

 

Comme à l’accoutumée, l’association Sirius donne son pronostic, argumenté scientifiquement, sur le début du mois sacré. Elle le fixe pour cette année au jeudi 12 août. Dans son communiqué rendu public, l’association explique en effet qu’il est impossible d’observer visuellement le croissant lunaire dans la nuit du doute (fixée au mardi 10 août) à partir de toutes les régions d’Algérie.

Dans un communiqué transmis à notre rédaction, l’association Sirius précise que «la conjonction du mois lunaire correspondant au début du ramadan 1431 aura lieu le mardi 10 août 2010 à 4 h 08, heure algérienne, ce qui rendra impossible l'observation du croissant lunaire en Algérie ce jour-là, lors du coucher du soleil». En effet, la lune se trouvant directement au-dessus de l’horizon après le coucher du soleil et pour une période si courte (5 mn à Alger), de l'avis unanime de la communauté astronomique, explique l’association, ce croissant sera rigoureusement invisible à l’œil nu et même à l’aide d’instruments optiques. «Toute prétention d’avoir vu le croissant mardi soir ne peut être que rejetée et considérée comme erronée», précise le communiqué. Et parce qu’il est impossible d’observer visuellement le croissant lunaire mardi 10 août à partir de toutes les localités d’Algérie, le premier jour du mois sacré ne pourra être mercredi 11 août. La complétion du mois de chaâbane à 30 jours impose, dès lors, que l'on débute le mois de jeûne jeudi 12 août, ajoute le communiqué.

La seule possibilité pour débuter le ramadan le 11 août est, souligne encore Sirius, sur la base de l’occurrence de la conjonction avant le coucher du soleil et non sur la base d’une visibilité directe qui est une fois encore impossible astronomiquement. Cette année, c’est seulement en Amérique du Sud que le croissant pourra être observé à l’œil nu le 10 août, mais la différence de longitude avec nous est telle qu’il est pratiquement impossible de prendre en considération une éventuelle observation du croissant ce jour-là. «Ces considérations sont valides pour l’Algérie ainsi que pour la plupart des pays arabes», précise le communiqué. Un argument de plus : le croissant de l’aube de chaâbane pourra être vu assez facilement lundi 9 août de l’horizon Est avant le lever du soleil, ce qui est une autre manière de s’assurer de l’impossibilité de l’observation du croissant le lendemain 10 août au soir. L’association Sirius affirme, par ailleurs, que «ces données sont en parfait accord avec les rapports et communiqués sur le sujet émanant des différentes instances scientifiques dans le monde, comme l’Icop (Islamic Crescents’ Observation Project), l'Institut National des Recherches Astronomiques et Géophysiques du Caire, l'IMCCE (Ex-Bureau des Longitudes) à Paris, le South African Astronomical Observatory (SAAO) d'Afrique du Sud, et l’US Naval Observatory (Virginia, USA)».

Source Infosoir A.H.

Algérie - L’association Sirius et le CRAAG sont formels - Le ramadan commencera jeudi 12 août

 

 

Le Pèlerin

L’association Sirius d’astronomie de Constantine et le Centre national de recherche en astronomie, astrophysique et géophysique (CRAAG), forts d’arguments scientifiques, prévoient le premier jour du ramadan 1431 pour jeudi 12 août 2010.

Le mois de jeûne devrait débuter jeudi 12 août 2010 du fait de l’impossibilité de voir le croissant lunaire mardi prochain à partir du territoire algérien ou des pays du monde islamique, a annoncé hier l’Association algérienne Sirius d’astronomie dans un communiqué.
En effet, la conjonction du mois lunaire correspondant au début du ramadan 1431 aura lieu mardi 10 août 2010 à 4h08, heure algérienne, ce qui rendra impossible l’observation dans notre pays du croissant lunaire ce jour-là lors du coucher du soleil. La lune se trouvant directement au-dessus de l’horizon après le coucher du soleil et pour une période si courte (5 mn à Alger) que, selon l’avis unanime de la communauté astronomique, ce croissant sera absolument invisible à l’œil nu et même à l’aide d’instruments d’optique. Toute prétention d’avoir vu le croissant mardi soir ne peut être que rejetée et considérée comme erronée, lit-on dans le communiqué.

Il découle de cette impossibilité de voir le croissant lunaire mardi 10 août à partir du territoire algérien que le 1er jour du ramadan ne pourra donc être que mercredi 11 août. La complétion du mois de chaâbane à 30 jours impose dès lors qu’on débute le mois de jeûne jeudi 12 août. «La seule possibilité de commencer le ramadan le 11 août est qu’on se base sur l’occurrence de la conjonction avant le coucher du soleil et non sur la base d’une visibilité directe qui, encore une fois, est impossible astronomiquement», explique encore le communiqué.

Notons par ailleurs que même en Afrique du Sud, et contrairement aux années précédentes où la lune se couchera verticalement au lieu de frôler l’horizon, sa proximité de l’horizon rendra vaine son observation directe. C’est seulement en Amérique du Sud que le croissant pourrait être observé à l’œil nu le 10 août, mais la différence de longitude avec nous est telle qu’il est pratiquement impossible de prendre en considération une éventuelle observation du croissant ce jour-là.

Ces considérations sont valables pour l’Algérie ainsi que pour tous les pays pour lesquels le 29 chaâbane correspond au 13 juillet, soit la plupart des pays arabes.

Pour les pays tels que le Pakistan et le Maroc qui ont débuté le mois de chaâbane le 12 juillet, le 29 chaâbane étant le 11 août, et puisque la visibilité du croissant devrait être aisée ce jour-là, ils devraient toutefois commencer le mois de jeûne avec nous, soit le 12 août. Il est toutefois rappelé que seul le comité des croissants lunaires du ministère des Affaires religieuses et des Waqfs est «habilité à émettre une fatwa sur la date effective du début du mois sacré».

De son côté, M. Mourad Fouka, attaché de recherche en astronomie au CRAAG, joint hier par téléphone, a déclaré que «le premier jour de jeûne correspondra au jeudi 12 août 2010». Ce spécialiste a expliqué que «pour Alger par exemple, au moment du coucher du soleil, la lune sera au-dessous de l’horizon, et par conséquent invisible, même en utilisant des instruments d’astronomie».

M. Fouka a souligné que «le CRAAG se base sur des calculs astronomiques et des critères de visibilité. Le comité des croissants lunaires du ministère des Affaires religieuses est habilité à donner une date exacte pour le début du ramadan». Notons que le premier jour du mois de ramadan est traditionnellement déterminé par l’observation à l’œil nu du croissant lunaire. Une méthode qui explique les divergences persistantes entre les pays musulmans.

Dans chaque pays, théologiens, savants et dignitaires religieux se réunissent tous les ans lors de la «nuit du doute», durant laquelle on observe l’apparition du premier quartier de la nouvelle lune, pour fixer le début du ramadan. Certains pays combinent cette observation avec d’autres moyens, comme des calculs astronomiques, des télescopes ou même le recours à un avion.

Mais l’observation rituelle du croissant de lune reste la référence.

Source Le  Jeune Indépendant Mohammed Zerrouki

Le Ramadhan débutera mercredi 11 août

 

L’observation du croissant lunaire annonçant le début du mois sacré de Ramadhan sera impossible le mardi prochain, a estimé l’Association Sirius d’astronomie, soulignant toutefois que seul le comité des croissants lunaires du ministère des Affaires religieuses et des Wakfs est habilité à émettre la fatwa sur la date effective du début du Ramadhan.

La conjonction du mois lunaire correspondant au début du Ramadhan 1431 aura lieu le mardi 10 août 2010 à 4h08, heures d’Algérie, ce qui rendra impossible l’observation du croissant lunaire d’Algérie ce jour-là lors du coucher du soleil, a précisé l’association dans un communiqué en référence à des données astronomiques.

Sirius a expliqué que la lune se trouvant directement au-dessus de l’horizon après le coucher du soleil et pour une période de cinq minutes seulement à Alger, le croissant sera rigoureusement invisible à l’oeil nu et même à l’aide d’instruments optiques.
Et d’ajouter que toute prétention d’avoir vu le croissant le mardi soir ne peut être que rejetée et considérée comme erronée. Le 1er jour du Ramadhan ne pourra donc être que le mercredi 11 août.

Source L’Expression R.N.

Partager cet article
Repost0

commentaires