Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

5 janvier 2010 2 05 /01 /janvier /2010 07:09

La bande passante d’Algérie Télécom saturée - L’accès à l’ADSL se complique
TVGoogle.jpg

Depuis que le tarif de l’Adsl est réduit de moitié, il n’est plus possible de répondre aux exigences des abonnés.
La bande passante est saturée. C’est en ces termes qu’Algérie Télécom explique les difficultés des internautes à se connecter à l’Adsl. Selon M.Meziani, chargé de communication à Algérie Télécom, la demande actuelle dépasse largement les capacités de la société en dépit des investissements consentis. Le problème a commencé en avril 2008 suite à la décision de réduire de moitié les tarifs de la connexion Adsl.
Conséquence: la demande a explosé. Des efforts sont déployés et des projets sont lancés avec le soutien du ministère de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication pour répondre à la demande.
Un financement sera débloqué pour mettre à niveau le réseau téléphonique fixe afin de l’adapter au haut débit. Le ministère avait indiqué récemment que des efforts sont consentis en partenariat avec Algérie Télécom pour améliorer le réseau en termes d’accès à Internet. Il s’agit de faire de 2010 l’année du haut débit. L’objectif est d’atteindre six millions d’abonnés à Internet en 2013. Selon M.Meziani «la rénovation du réseau et l’acquisition de nouveaux équipements, particulièrement performants, figurent parmi les priorités d’AT. Elle envisage aussi de développer le segment satellitaire considéré comme indispensable pour désenclaver certaines localités du territoire national». Dans ce contexte, les produits Wimax, Wifi, Evdo et Fttx vont bénéficier d’une attention particulière.
Par ailleurs, un projet de 100.000 accès à Internet à très haut débit sera lancé ce mois-ci à Oran. Quelque 142 sites sont prévus dans le cadre de ce programme de raccordement au réseau Internet dans la wilaya d’Oran dont 80% seront installés dans la commune de Bir El Djir. En dehors de ce programme, il est prévu la dotation du Centre des conventions d’Oran de 1000 lignes Internet à l’occasion de la Conférence internationale du gaz (LNG 16) prévue en avril 2010, pour satisfaire les besoins des participants. D’autant plus que l’amélioration du haut débit ne peut que favoriser les chances d’Algérie Télécom pour acquérir un nombre inestimable d’abonnés.
D’ores et déjà, les abonnés de l’Eepad ont décidé de changer d’opérateur et d’aller vers Algérie Télécom. Ces entreprises sont toujours en conflit à propos de factures impayées. Ce conflit a éclaté au mois de mai dernier lorsque l’opérateur historique a décidé de suspendre ses prestations de service (connexion) au profit du provider auquel il réclamait le paiement de ses arriérés qui étaient à l’époque d’un montant de 2,6 milliards de dinars. De ce fait, 87.000 internautes, selon le président-directeur général de l’Eepad et 38.000 selon celui d’AT, se sont re-trouvés privés de connexion.
Algérie Télécom compte aujourd’hui, environ 12 millions d’abonnés répartis entre le fixe et le mobile. Elle ambitionne d’atteindre à l’horizon 2013 pas moins de 18 millions d’abonnés dans le domaine de la téléphonie, 6 millions pour le fixe et 12 millions pour le portable.
Source L’Expression Khalida Abbani
Le Pèlerin

Partager cet article

Repost0

commentaires