Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

3 février 2014 1 03 /02 /février /2014 06:51

Algérie - Lancement d’une école de voile à Hadjret Ennous

Hadjret-Ennous.jpg 

La ville de Hadjret Ennous, distante de plus de 100 kilomètres d’Alger, est une ville côtière, touristique de surcroît grâce à son site féérique, où trônent un chapelet de plages, mais aussi les sites de camping. La majestueuse montagne rocheuse constituée de granit, qui surplombe la ville du haut de ses 800 mètres d’altitude, est un volcan éteint qui cerne la ville, enclavée telle une perle sertie dans un cocon. C’est justement ce site balnéaire, qui encourage beaucoup de jeunes de la région à participer aux cours de l’école de voile, et cela a permis de faire éclore des champions de voile , notamment dans la catégorie «Optimist».

Ainsi, les graines de champions, détenteurs de distinctions nationale et arabe, à l’instar de Ghobrini Mérouane, 11ans et Ahfir Yacine,11 ans, sont aujourd’hui des champions olympiques dans leur catégorie. La nouvelle Ecole de voile de Hadjret Ennous, réalisée sur deux étages avec des salles de cours, des hangars, à proximité immédiate du plan d’eau qu’offre le beau rivage de Hadjret Ennous, constitue un investissement sportif majeur pour cette spécialité. Cette école viendra , en appoint à la prestigieuse Ecole nationale de voile de niveau national sise sur le plan d’eau du barrage de Boukourdane, où s’entraîne l’équipe nationale algérienne, et où s’effectuent aussi des formations et recyclages pour toutes les catégories de voile.

Le président de l’école de voile de Hadjret Ennous, M. Ghilassi Abdelkrim, en compagnie de M. Rachid Tiriaki, l’entraîneur officiel au sein de cette école, s’évertuent à presenter, les 15 athlètes, dont plusieurs sont des champions d’Algérie et arabe détenteurs de titres olympiques. Ainsi, la wilaya de Tipasa avec les écoles de Hadjret Ennous, de Tipasa et de Boukourdene, constitue un haut lieu sportif où est formée l’élite sportive en la matière. Il convient de préciser à ce titre que l’Ecole nationale subaquatique de voile, sise au sein du barrage de Boukouderne à Sidi Amar, est un joyau architectural de 5 étages réalisé avec la somme faramineuse de près de 30 milliards. Réceptionnée en juin 2007, cette école nationale dotée d’un équipement sportif haut de gamme, notamment des embarcations spécialisées pour la voile est destinée à la formation d’une élite de performance et pour la haute compétition.

Source Le Soir d’Algérie Larbi Houari

Le Pèlerin

Partager cet article

Repost0

commentaires