Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

1 novembre 2013 5 01 /11 /novembre /2013 10:45
  Tipasa : projets de tourisme pour la wilaya
wilaya-de-tipasa.jpg
Lors de sa visite de travail effectuée dans la wilaya de Tipasa, jeudi, le ministre du Tourisme et de l’Artisanat a déclaré :
«Le tourisme à Tipasa devra s’appuyer sur un développement territorial intégré et sur une symbiose entre l’artisanat et le tourisme, en prenant soin des tâches à entreprendre en amont jusqu’à la commercialisation du produit, avec le souci de préserver l’environnement, les monuments et les patrimoines d’une part, et d’autre part la formation et la mise à niveau de l’ensemble des intervenants. L’Algérie est un vaste pays mais qui souffre, car il est pauvre en foncier touristique, il faut encourager la création des pôles d’excellence, augmenter les capacités d’accueil selon les normes internationales, instaurer une nouvelle culture touristique chez l’Algérien depuis l’arrivée du touriste jusqu’à son départ. Les familles algériennes doivent voyager à travers l’ensemble des wilayas pour y découvrir les richesses culturelles que renferment les régions et le niveau de développement de chaque wilaya. Le tourisme étant d’abord une affaire d’éducation».
Le wali de Tipasa a évoqué les mesures prises dans les campings afin de permettre aux campeurs et aux colonies de vacances de séjourner dans des conditions décentes. Tipasa est sur
le point de construire une destination touristique. Un vœu qui pourra voir le jour dans quelques années si les volontés locales s’y mettent. Depuis plus d’une décennie, la direction du tourisme de la wilaya de Tipasa expose des projets touristiques d’une façon virtuelle devant chaque ministre du Tourisme en visite officielle dans la wilaya. Il n’en demeure pas moins que la concession de l’hôtel Césarée de Cherchell à un professionnel aura été un point qui a suscité moult satisfactions, bien que l’état de la ville ne cesse de régresser, au point où l’ex-capitale de Juba II, dans son désastre actuel, n’est plus en mesure de faire face au rush des touristes. Le tourisme ne préoccupe plus ses décideurs.  
Source El Watan M'hamed Houaoura
Le Pèlerin
Partager cet article
Repost0

commentaires