Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

25 juin 2011 6 25 /06 /juin /2011 07:31

Les cours s’arrêteront à 14h30

ecole-algerie-copie-1.jpg

Le ministre de l’Education a affirmé que 2494 élèves ont décroché l’examen du BEM avec la mention «excellent» contre 1200 en 2010.

Du nouveau pour la rentrée scolaire. Les cours du premier palier seront revus à la baisse. Les élèves du primaire seront libérés à partir de 14h30. Ce n´est pas de l´intox. La décision est déjà prise. L´annonce a été faite par le ministre de l´Education nationale, Boubekeur Benbouzid en marge de la plénière consacrée aux questions orales tenue jeudi dernier à l´APN. «Nous avons décidé l´allégement des cours à partir de la prochaine rentrée», a déclaré le patron de l´éducation. Le ministre a précisé qu´il n´y aura pas de cours après 14h30. Bonne nouvelle pour les élèves. Les paresseux vont se réjouir. Or, cette décision n´arrange pas les parents. Pour ceux qui travaillent, c´est le début d´un calvaire. En l´absence de garderie comme ailleurs, ils seront obligés de quitter leur travail pour aller récupérer leurs enfants. L´allégement des cours concernera même les élèves de terminale. Les futurs bacheliers auront plus de temps pour se préparer à l´examen. Après une surcharge de programme, le département de l´éducation revoit sa politique. Ce dernier fait de l´école un véritable laboratoire d´analyse. Chaque année, des nouvelles méthodes sont annoncées. Le département de l´éducation expérimente ses réformes à chaque rentrée scolaire. Si ce n´est pas le programme, c´est la tenue.
L´affaire des tabliers roses et bleus a provoqué un grand tapage auprès des parents. Par ailleurs, M.Benbouzid a affirmé que le taux de réussite aux épreuves du brevet d´enseignement moyen (BEM) a atteint 70%. Près de 2500 élèves ont réussi cet examen avec la mention «excellent». M.Benbouzid a précisé que son secteur enregistrait pour la première fois, ce taux de réussite atteignant ainsi un chiffre record concernant les élèves ayant obtenu une moyenne de 10/20. «Ces résultats excellents n´ont pas été seulement enregistrés sur le plan quantité mais également sur celui de la qualité», s´est-il félicité.
Les lauréats ayant décroché leur BEM avec la mention «excellent» sont au nombre de 2494 élèves contre 1200 l´année dernière alors que ceux ayant obtenu la mention très bien sont estimés à 24.699 (12.000 en 2010), ceux ayant obtenu la mention «bien» sont au nombre de 51.546 lauréats et 98.749 ont décroché leur brevet avec mention «assez bien», a précisé le ministre. Près de 60% des lauréats ont réussi à l´examen avec mention, a encore ajouté M.Benbouzid rappelant que le secteur de l´éducation «a connu une amélioration des résultats des épreuves du BEM sur les plans qualitatif et quantitatif». Concernant les épreuves du baccalauréat dont les résultats seront connus le 10 juillet, M.Benbouzid a démenti les rumeurs faisant état d´une fuite de certains sujets. «Les épreuves se sont déroulées dans des conditions rigoureuses et aucun incident ou fuite de sujets n´a été enregistré au niveau des centres d´examen à travers toutes les wilayas.»
L´Office national des examens et concours (Onec) a déposé une plainte pour allégations infondées, a précisé le ministre ajoutant que la correction des copies débutera vendredi après l´établissement du barème.

Source L’Expression Nadia Benakli
Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0

commentaires