Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

10 août 2012 5 10 /08 /août /2012 06:30

Algérie - Le privé représente 98% du tissu économique

algerie eldorado

 

Le tissu économique de l’Algérie est fortement dominé par le secteur privé avec 915.316 entités, soit 98% du total, le reste étant partagé entre le secteur public et les entreprises mixtes et étrangères, selon les données quantitatives du recensement économique (RE) effectué par l’Office national des statistiques (ONS).

Le tissu économique de l’Algérie est fortement dominé par le secteur privé avec 915.316 entités, soit 98% du total, le reste étant partagé entre le secteur public et les entreprises mixtes et étrangères, selon les données quantitatives du recensement économique (RE) effectué par l’Office national des statistiques (ONS). Le secteur public compte 16.718 entreprises, soit seulement 1,8%, alors que les entreprises mixtes et étrangères comptent 2.216 entités, soit 0,2%, précisent les données définitives de la première phase du recensement économique qui servira à la mise en place d’un ensemble d’enquêtes statistiques structurelles et conjoncturelles.

Le commerce occupe la première place dans le secteur privé avec 508.638 entités, soit 55,6%, alors que le commerce de détail représente près de 85% de l’ensemble des entreprises recensées, soit 427.931 entreprises. Les services viennent en deuxième position avec 306.931 entités, l’activité d’hébergement étant en tête de liste avec 20%, suivis des industries manufacturières (91.149 entités), soit 10 % du total. Les industries manufacturières sont dominées par les industries alimentaires qui comptent 23.252 entités, soit 25,5%, suivie de l’industrie de l’habillement avec 11,6%. Par ailleurs, les résultats du RE, concernant l’évolution de la création des entités économiques par période affiche une montée en cadence des créations durant les années 2000 et 2011 avec la création de 716.026 entités soit 76,6% sur un total de 934.250 entités recensées (morales -sociétés- et physiques). Entre 1990-1999, les nouvelles créations ont représenté 17% contre 4,2% durant la période 1980-1989 et seulement 2,2% créations avant 1980. Sur les 716.026 entités créées entre 2000-2011, plus de la moitié (55%) concerne le secteur commercial. Les services sont en seconde position avec 34%, dont 89% pour le secteur tertiaire (administration, éducation, les corps organisés et hôpitaux … etc.) L’industrie ne représente que 10,2% des entités créées durant la dernière décennie, selon l’ONS, qui ajoute que cette structure est relativement identique pour toutes les périodes antérieures à l’année 2000.

 Une décennie intense

En ce qui concerne l’année de début d’activité, la dernière décennie a vu un nombre important d’entrée en activité par rapport aux périodes précédentes, puisque 731.912 entités sont concernées, soit 78,3%. Les données de l’opération du RE relatives à l’emploi, révèlent un très important nombre d’entreprises qui emploient moins de 9 personnes, avec 97,8% (914.106 entités) du total (934.250 recensées), et seulement 932 entités économiques qui emploient 250 occupés et plus. Par zones géographiques, environ 84% des entités économiques employant moins de 10 salariés sont dans le secteur urbain. L’exploitation des statistiques sur la répartition des entités économiques selon le chiffre d’affaires révèle que près de 94% (874.403 entités) ont un chiffre d’affaires annuel inférieur à 20 millions de DA. Les entités dont le chiffre d’affaires se situe entre 20 et 200 millions de DA représentent 5,7% (53.153) du nombre total d’entités recensées. De ce fait, seules moins de 1% des entités recensées ont un chiffre d’affaires annuel supérieur ou égal à 200 millions de DA. Par secteur juridique, les données de l’office montrent clairement que ce sont les entreprises publiques qui sont sur les tranches supérieures de chiffres d’affaires. Par ailleurs, 94,6% des entreprises privées ont un chiffre d’affaires inférieur ou égale à 20 millions de DA. Le nombre d’entreprises recensées sur le territoire national a atteint 990.496 entités dont plus de 934. 250 entités économiques, selon les résultats du RE, qui révèlent la «prédominance» du secteur commercial et le caractère «tertiaire de l’économie nationale». Sur ce total, on dénombre 934.250 entités économiques représentant plus de 94% du total, le reste (56.246), soit 6% sont des entités administratives. Cette opération d’envergure, la première du genre en Algérie, a révélé que le tissu économique national est fortement dominé par les personnes physiques à 95% (888.794) alors que les personnes morales (entreprises) représentent seulement 5%, soit 45.456 entités, selon l’Office qui estime que «ce résultat est révélateur d’une économie basée essentiellement sur des micros entités».

Source Le Financier Mehdi F.

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0

commentaires