Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

22 avril 2014 2 22 /04 /avril /2014 18:22

11 militaires et 3 assaillants tués

des-militaires-algeriens-montent-la-garde-lors-d-affronteme.jpg

Soldats algériens en chasse

 

Affrontements - La première attaque contre les forces de sécurité depuis l'élection présidentielle du 17 avril...

Onze militaires algériens et trois assaillants ont été tués en Kabylie, dans la première attaque contre les forces de sécurité depuis l'élection présidentielle du 17 avril, a annoncé le ministère de la Défense.

L'agence APS avait auparavant fait état de 14 soldats tués, onze sur le coup et trois ayant succombé à leurs blessures.

Le ministère a indiqué sur son site internet que l'attaque avait visé samedi soir vers 20h15 «un détachement de l'Armée nationale populaire relevant du Secteur opérationnel de Tizi-Ouzou», alors qu'il revenait «d'une mission de sécurisation de l'élection présidentielle».

Première attaque contre les forces de sécurité depuis la présidentielle

Lors de cette attaque menée «par un groupe terroriste» dans le secteur d'Iboudrarène, «onze soldats sont tombés au champ d'honneur et cinq autres ont été blessés», a ajouté le ministère.

«Ce genre d'actes criminels ne fait que renforcer la détermination des éléments de l'Armée nationale populaire à éliminer les résidus des groupes terroristes et à assainir le territoire national de leurs actes abjects», a-t-il souligné.

Il s'agit de la première attaque contre les forces de sécurité depuis la présidentielle, dont la campagne avait fait une large place au thème de la paix civile. Quelque 260.000 policiers et gendarmes avaient été mobilisés pour ce scrutin.

La Kabylie, régulièrement touchée par les missions d'Al-Qaida

Le président Abdelaziz Bouteflika, considéré comme l'artisan de la réconciliation nationale après la guerre civile des années 1990, a été réélu avec 81,53% des voix pour un 4e mandat.

A Iboudrarène, «les éléments de l'ANP ont aussitôt procédé au bouclage de la zone et déclenché un ratissage. Ils ont réussi jusqu'à cette heure à éliminer trois terroristes et à récupérer deux fusils automatiques de type Kalachnikov», a ajouté le ministère de la Défense, précisant que l'opération se poursuivrait «jusqu'à l'élimination de ce groupe terroriste».

Des habitants joints par téléphone ont confirmé que des renforts avaient été acheminés vers le secteur de l'embuscade.

La Kabylie, région montagneuse et boisée à une centaine de km à l'est d'Alger, reste un théâtre d'opérations d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) qui vise régulièrement les forces de sécurité.

De nombreux terroristes tués par l'armée

Dans un autre communiqué dimanche, le ministère de la Défense a souligné que «l'axe Boumerdès-Tizi-Ouzou-Bouira (en Kabylie) demeur(ait) la zone où l'activité antiterroriste a enregistré les résultats les plus probants», durant le premier trimestre 2014.

Vingt-et-un «terroristes», terme désignant les islamistes armés, «ont été éliminés par les éléments de l'ANP dans cette zone», a indiqué le ministère, en précisant qu'au total «37 terroristes» ont été tués par l'armée durant cette période et sur l'ensemble du territoire.

Des dizaines d'armes de guerre, des lance-roquettes, des roquettes, des obus, des grenades artisanales et des missiles air-sol ont été récupérés par l'armée.

Source 20minutes.fr Oihana Gabriel

Le Pèlerin

Partager cet article

Repost0

commentaires