Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

6 décembre 2011 2 06 /12 /décembre /2011 06:39

Une conférence internationale demain à Alger

investissements-etrangers.jpg

Ce rendez-vous international auquel prendront part une centaine de femmes chefs d’entreprise, entre algériennes, africaines et américaines, s’inscrit dans une perspective d’échange d’expériences et de développement de projets de partenariat.

Mehdi Mehenni – Alger (Le Soir) – La conférence internationale sur l’entreprenariat féminin et les nouvelles technologies de l’information et de la communication dans les petites et moyennes entreprises (PME) s’ouvrira demain, mercredi 7 décembre 2011, à 8h30, à l’hôtel Sheraton d’Alger. Pour Khadidja Belhadi, présidente de l’Association des femmes managers et entrepreneurs, organisatrice de l’événement, cette conférence internationale à laquelle prendront part une centaine de femmes chefs d’entreprise entre algériennes, africaines et américaines, «servira de révélateur aux différentes dimensions de la création d’entreprises au féminin». Cet événement international permettra également, selon toujours cette dernière, de relever des questions fondamentales sur le développement économique dans le pays : «Quel apport économique, quelles motivations spécifiques, quelles particularités éventuelles des modèles d’entreprises au féminin ? Mais également quels obstacles particuliers et, dès lors, quelles mesures d’accompagnement ou d’incitations publiques ou privées faut-il continuer à développer ?» Différentes thématiques seront traitées à cet effet, entres autres l’importance stratégique de l’entreprenariat féminin en Algérie et les nouvelles approches proposées pour son encouragement, la mise à niveau des PME à travers le développement des compétences, l’amélioration de la compétitivité ainsi que les opportunités d’investissement en Algérie et le transfert technologique... Par ailleurs, il est à signaler que cet événement cible aussi des femmes porteuses de projets désirant s’engager dans une carrière entrepreneuriales. Des spécialistes seront présents pour mettre à la disposition des participantes les outils nécessaires et stratégiques pour aller vers plus de développement, de diversification et de rentabilité, comme pour accélérer le rythme de l’entreprise en investissant dans une croissance intelligente. Mis à part l’organisation de manifestations nationales et internationales, ainsi que l’orientation et l’accompagnement des femmes porteuses de projets, l’Association des femmes managers et entrepreneurs algériennes (AME), présidée par Khadidja Belhadi, contribue à la formation de jeunes universitaires ou diplômées à travers des partenariats avec des institutions internationales. Enfin, il est à signaler que des partenaires de marque, algériens et étrangers, prendront part à cette conférence internationale qui s’achèvera ce jeudi 8 décembre 2011.

Source Le Soir d’Algérie Mehdi Mehenni

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0

commentaires