Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

15 avril 2012 7 15 /04 /avril /2012 09:33

Le métro passera sous l'oued El Harrach

Extension du metro vers Alger Est

 

Ce tronçon sera équipé d'ascenseurs pour les handicapés.

L'extension du métro d'Alger avance bien. «La partie du génie civil des travaux de réalisation de la première ligne du métro d'Alger, qui reliera Haï El Badr à El Harrach, est achevée», a annoncé vendredi dernier le ministre des Transports, Amar Tou lors d'une visite d'inspection du projet. Toutefois, le ministre a précisé que son exploitation commerciale n'est pas prévue avant fin 2014. Cette extension, qui s'étire sur 4 kilomètres, compte quatre stations implantées dans les communes de Bachdjarah et El Harrach passant sous l'oued éponyme, à une grande profondeur.

Ces stations, de normes internationales comme le sont celles déjà existantes sur la première ligne, seront équipées d'ascenseurs pour handicapés. Cette nouveauté n'existe pas dans les stations de la première ligne en service.

«Nous avons tiré profit de l'expérience de la première ligne dans la réalisation de cette extension. Les stations sont plus vastes et plus conformes aux normes concernant le service pour handicapés», a expliqué Tou. Conçues selon un modèle architectural harmonieux, les stations de Bachdjarah I et Bachdjarah II, seront dotées d'espaces destinés aux activités commerciales, alors que la troisième station sera directement reliée à la gare ferroviaire d'El Harrach laquelle s'ouvre sur toutes les directions du pays. Selon le directeur général de l'Entreprise du Métro d'Alger (EMA), Hadbi Aomar, la réalisation de cette extension, qui a duré 33 mois, a été entravée par des difficultés liées à l'accès au foncier et à la gestion des réseaux utilitaires (eau, gaz, électricité, assainissement...) dont la vétusté avait imposé un surcroît de travail. La ligne Haï El Badr-El Harrach entrera en service fin 2014, «au plus tôt», a averti le directeur de l'EMA. «Nous avons lancé un appel d'offres pour l'équipement de cette ligne en août 2011 et le marché sera attribué très prochainement à un équipementier qui dispose d'un délai de 24 mois pour réaliser ces installations,» a précisé M.Hadbi. La première ligne du métro d'Alger, reliant la Grande-Poste à Haï El Badr sur plus de 9,5 km, mise en service en novembre dernier, dessert dix stations se trouvant dans les communes de Bachdjarah, El Magharia, Hussein Dey, Sidi M'hamed et Alger-Centre. Par ailleurs, précise encore Hadbi, les travaux de réalisation de l'extension, reliant la Grande-Poste à la place des Martyrs (1,69 km), avancent à un rythme «correct», et avaient déjà atteint 30% à la fin de l'année 2011.

D'autre part, les travaux relatifs au tronçon reliant Haï El Badr à Aïn Naâdja, 3,6 km équipés de 3 stations, avaient été lancés depuis 10 mois. M.Tou avait indiqué en mars dernier que la réalisation des études préliminaires relatives aux extensions El-Harrach-Bab Ezzouar, Aïn Naâdja-Baraki, dont l'avis d'appel d'offres a été lancé en novembre 2011, commencera «très prochainement». L'EMA a lancé en février un avis d'appel d'offres national et international restreint pour la réalisation des études préliminaires relatives aux extensions reliant Chevalley à Dély Ibrahim - Chéraga - Ouled Fayet - El Achour et Draria.

Les extensions programmées pour le métro d'Alger en vue d'atteindre un réseau de 40 km allant de Dar El Beïda à Draria à l'horizon 2020, permettront de couvrir les régions du sud d'Alger, alors que le tramway d'Alger reliant Draria et Les Fusillés couvrira les régions Nord, ce qui permettra de renforcer les moyens de transport urbains de la capitale dans sa totalité.

Partager cet article
Repost0

commentaires