Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

15 juin 2011 3 15 /06 /juin /2011 05:43

Algérie - La FAF a présélectionné une liste prestigieuse pour l’EN

Troussier, Halilhodzic, Dunga, Klinsmann et Pekerman candidats

preselectionnes-EN.jpg

 

Dans notre édition d’hier, nous évoquions une réunion de la commission des candidatures pour le poste de sectionneur national, sanctionnée par un communiqué. Un communiqué faisant état de la sélection de cinq candidats sur 43 candidatures .           
Aujourd’hui, Liberté dévoile les noms de ces potentiels candidats. Le premier entraîneur retenu n’est autre que le français Philippe Omar Troussier. Ancien sélectionneur du Japon (il a remporté la Coupe d’Asie en 2000), ce globe-trotter a entraîné un peu partout dans le monde, spécialement en Afrique avec des clubs comme l’Asec Abidjan (champion national en 1990, 1991 et 1992) où il resta invaincu pendant 105 matches, puis en tant que sélectionneur de la Côte-d’Ivoire. Il a poursuivi sa carrière d’entraîneur en Afrique du Sud puis au Maroc pour ensuite prendre la tête de la barre technique des Super Eagles du Nigeria avec lesquels il a réussi à se qualifier à la phase finale de la Coupe du monde 1998. On le surnomme d’ailleurs “le sorcier blanc” eu égard à ses performances et son sens du dévouement. Après une traversée du désert, il signe un contrat le mois de février dernier avec le club chinois Shenzhen Ruby. Sans surprise, le Bosniaque Vahid Halilhodzic figure sur ladite liste. Son profil intéresse fortement la FAF et, selon certaines indiscrétions, Halilhodzic est un potentiel candidat pour remplacer Abdelhak Benchikha. Son tempérament de gagneur et sa gestion du groupe fait de lui un sélectionneur très respecté mais aussi demandé par les sélections et les clubs européens. Ses expériences réussies dans le championnat français (il a drivé le PSG, le Stade rennais pour ne citer que ceux-là) et turc (Galatasaray, Fenerbahce, Besiktas) font de lui un technicien très respecté grâce à ses méthodes et notamment sa rigueur et son dévouement. Cela lui a valu d’ailleurs le surnom de “Coach Vahid”. Après avoir conduit la Côte-d’Ivoire en phase finale de la CAN-2010, il rejoint le Dinamo Zagreb, avec lequel il devient champion de Croatie. L’aventure avec le club croate prendra fin le mois de mai dernier en raison d’une dispute avec le président du Dinamo. Depuis Vahid ne cache pas son intérêt de conduire une sélection nationale telle que l’Algérie. La Fédération algérienne de football a retenu la candidature de l’ancienne star allemande, Jürgen Klinsmann. Le profil de l’un des meilleurs buteurs de la Manschaft. Durant ses vingt ans de carrière, il a eu la chance de décrocher les plus grands trophées, une Coupe du monde en 1990 et un championnat d’Europe de football en 1996 avec la sélection allemande. En tant qu’entraîneur, il a dirigé l’équipe d’Allemagne de 2004 à 2006 et fut le coach du Bayern de Munich de 2008 à avril 2009.
En 2010, il devint le coach du club canadien de Toronto. Pour la petite histoire, Klinsmann a déjà eu l’occasion de suivre une rencontre de la sélection algérienne. C’était lors du Mondial 2010 à l’occasion d’un certain Algérie-Angletterre. Dans un entretien exclusif accordé à l’époque aux envoyés spéciaux de Liberté, l’ancien buteur allemand avait été impressionné par la prestation des Verts, “vraiment, les Algériens ont laissé une forte impression. Je ne m’attendais pas à voir une telle résistance de la part d’une équipe, aussi technique et tactique à la fois”, dira-t-il. Et d’enchaîner : “ L’Algérie a su comment bloquer l’Angleterre. Ils ont joué sans complexe face à une grande sélection. Je peux vous dire même que les Algériens auraient pu prétendre à un meilleur résultat.”. Et d’ajouter : “Si l’Algérie joue de la même manière face aux USA, elle sera qualifiée pour le deuxième tour. Votre équipe a été à la hauteur de l’évènement et si elle réédite la même prestation, elle n’aura aucun problème pour franchir le cap du premier tour”. Carlos Caetano Bledorn Verri plus connu sous le nom de Dunga (47 ans) a été aussi retenu sur la liste des candidatures. Vainqueur de la Coupe du monde 1994, Dunga, au palmarès éloquent en tant que joueur et entraîneur, a drivé plusieurs clubs en Europe tels que la Fiorentina, Pescara (Italie), Santos, International (Brésil). Il a aussi drivé la Samba, la sélection brésilienne durant quatre ans (de 2006-2010). Il était même présent sur le banc du Brésil lors du Mondial sud-africain ayant été marqué par l’élimination des Sud-Américains en quart de finale. La dernière candidature retenue n’est autre que celle de José Pekerman. Cet Argentin a coaché, entre autres, la sélection albiceleste, l’Unal Tigres (Mexique). Pour l’anecdote, lorsqu’il était jeune, il a été obligé de faire des petits boulots comme chauffeur de taxi pour subvenir aux besoins familiaux. Ce sont en tout cas les cinq candidatures retenues pour le moment par la commission des candidatures laquelle s’apprête à entamer des discussions préliminaires avec les concernés. En même temps, la FAF a prolongé le délai du dépôt des candidatures jusqu’au 20 juin. Pour rappel, la commission élargira ses consultations aux éventuelles candidatures de qualité qui lui parviendront avant la date de clôture fixée au 20 juin 2011. La commission présentera ses conclusions au prochain bureau fédéral.

Source Liberté Nazim T.

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0

commentaires