Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

23 août 2010 1 23 /08 /août /2010 06:18

Cette Tanzanie qui fait si peur à Saâdane

saadane 3

 

 

Les supporters algériens, de plus en plus désabusés, ne comprennent toujours pas comment le premier responsable technique d’un mondialiste puisse afficher autant de peur à l’idée d’affronter une équipe comme la Tanzanie, 111e mondiale.

Estimant que l’équipe nationale renferme des joueurs de niveau acceptable, les fans se demandent sur quels critères le coach se base pour craindre autant ce premier adversaire dans la course à une place en coupe d’Afrique des nations prévue en 2012 au Gabon et en Guinée équatoriale. Une compétition qu’elle n’a eu l’occasion de disputer qu’une seule fois, lors de l’édition de 1980 au Nigeria avec un seul petit point récolté face à la Côte-d’Ivoire lors de la dernière journée et après deux défaites face au Nigeria (3-1) et l’Egypte (2-1). Comment ne pas leur donner raison à la lecture de la composante de l’équipe tanzanienne et ses résultats sur les dix derniers matchs.

Certes, l’équipe a un nouveau coach depuis le début d’août avec l’intronisation du Danois Jan Poulsen, mais cela ne change en aucun cas ou de manière insignifiante les forces et surtout les faiblesses de cet obstacle que Saâdane veut ériger en montagne difficile à escalader. Ainsi, sur les dix dernières rencontres, les Taifa Stars n’ont enregistré que deux victoires en décembre 2009 face au Burundi (1-0) et l’Erythrée (4-0) et deux nuls face au Yémen (1-1) et, le 11 août à domicile, avec le Kenya sur le même score d’un but partout. Par contre, les poulains de l’ex-coach Marcio Maximo ont perdu six matches dont contre le Brésil juste avant la coupe du monde, portant ainsi à quatre le nombre de revers : au Rwanda (2-1), à domicile face à la Côte-d’Ivoire (1-0) et contre l’Ouganda (3-2). Une hécatombe freinée par le nul arraché face au Kenya il y a quelques semaines, et ce après avoir été mené à la mi-temps.

Certes, il ne pourrait en être autrement quand on se penche sur la composante de la sélection, composée dans sa majorité de joueurs locaux issus d’un championnat des plus faibles et qui peine à montrer ses forces dans les compétitions intercontinentales des clubs. Un effectif renforcé par trois joueurs expatriés : le défenseur Idrissa Rajabu (Sofapaka, Kenya), le milieu de terrain Nizar Khalfani (Vancouver Whitecaps, Canada) et l’attaquant Danny Mrwanda (DT Long An, Vietnam). Pas de quoi pouvoir rivaliser avec la pléiade de professionnels algériens évoluant dans le Calcio, la Bundesliga et la Premier League, des joueurs qui feraient rêver n’importe quel coach du continent sans compter cette participation au Mondial des plus «instructives sur le haut niveau», selon les propres aveux du coach. Après avoir affronté l’Egypte, le Mali, l’Angola, la Côte-d’Ivoire, le Nigeria, la Serbie, l’Irlande, la Slovénie, l’Angleterre et les Etats-Unis en 2010, la bande à Ziani est loin de devoir se préoccuper d’un adversaire, certes à respecter, mais aussi modeste que la Tanzanie, comme tente de nous en convaincre maladroitement le coach.

Source Le Jeune indépendant Khaled A

Le Pèlerin

Partager cet article

Repost0

commentaires