Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

17 août 2010 2 17 /08 /août /2010 08:10

Algérie – Football - La JSK portée aux anges par sa victoire contre l’équipe égyptienne Al-Ahly

JSK-1--Ahly-0--jpg

 

C’est une victoire qui restera dans les annales de l’Histoire. Les Joueurs de la JSK en sont bien conscients. D’ailleurs, après leur victoire arrachée avec les tripes, dimanche soir, contre la constellation d’étoiles de l’AL-AHLY du Caire, les joueurs et les membres du staff technique de la Jeunesse de Kabylie n’ont guère caché leurs émotions et leur bonheur.

A commencer par le président du JS Kabylie Mohand Cherif Hannachi lequel n’a pas manqué de dédier la victoire de son club face au Ahly du Caire sur le score de 1 à 0 "à tout le peuple algérien venu des quatre coins du pays pour supporter la JSK". "Nous avons joué au football, et nous avons remporté une victoire ne souffrant d’aucune contestation. Maintenant si les Egyptiens ont des réserves à faire qu’ils les fassent ", a affirmé encore Hannachi en réagissant aux réactions indélicates des joueurs égyptiens qui ont tenté d’agresser l’arbitre de touche lequel a invalidé leur but entaché d’un hors-jeu clair et net.

Cette victoire exceptionnelle qui a ouvert pour la première fois les portes des demi-finales de la Champions Ligue Africaine à un club Algérien a également ravi le coach helvétique de la JSK. " Cela fut une victoire de la discipline. Nos joueurs ont respecté durant toute la partie les consignes de jeu qui leur ont été données, ce qui s’est traduit par une victoire, fruit d’une efficacité qui ne sacrifie rien au spectacle ", confie Geiger en assurant que la JSK aura encore son mot à dire pour le match retour qui aura lieu au Caire. "Nous nous préparerons en conséquence pour continuer sur notre lancée. Certes la marge de 05 points que nous avons prise sur le Ahly est sécurisante, mais il nous faut encore aligner au moins une victoire pour garantir définitivement notre qualification aux demi finales", a-t-il relevé, dimanche soir après le match.

" C’est désolant de s’en prendre à l’arbitre"

Pour sa part, Kamel Bouhallal, entraîneur adjoint, a tenu surtout à féliciter les joueurs de la JSK pour " avoir su garder leur calme et éviter de répondre aux provocations fomentées par des éléments de l’équipe adverse ". Et à ce propos, il a estimé que " c’est désolant de s’en prendre à l’arbitre de cette manière exagérée et irrespectueuse, alors que le hors jeu était plus que manifeste. Nous espérons qu’ils ont réagi sous la pression de l’enjeu du match. Mais nous les laissons à leur conscience, pour découvrir à tête reposée et en visionnant l’action contestée (hors jeu) qu’ils avaient tort de réagir comme ils l’avaient fait ".

Enfin, les traits de la joie et de l’exultation ont été surtout visibles sur les visages des joueurs de la JSK. Jeunes et inexpérimentés pour la plupart d’entre eux, ils ont bien savouré cet exploit accompli avec l’Art et la Manière. « C’est le plus beau jour de ma carrière de footballeur, si ce n’est de ma vie. Je suis doublement comblé, parce que nous avons, grâce à notre esprit de groupe et de solidarité, triomphé d’une constellation d’étoiles. Mais mon ravissement s’explique aussi par le bonheur qu’a procuré cette victoire au merveilleux public qui nous a soutenu de bout en bout. Nous lui promettons d’autres victoires et nous assurons nos fans que nous irons en Egypte pour gagner ", a conclu le défenseur malien, tout gonflé d’optimisme, sur un ton jubilatoire.

Source El Watan Abderrahmane Semmar

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0

commentaires

F


Bonsoir Henri


Enfin une équipe algérienne qui marque


Bonne fin de soirée



Répondre
L


Bonjour mon cher Fethi


Et oui mon cher Fethi…Un but …espérons que cela sera suffisant en vue du match
retour


J’espère que la rencontre retour se déroulera en toute
quiétude et que la sérénité et la technique de nos Kabyles auront raison de ces Egyptiens à l’attitude bien revancharde


J’espère une victoire pour l’Algérie dont le football est le
sport roi dont le Peuple attend énormément


Bonne journée Fethi


Amicalement,


Le Pèlerin