Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

16 octobre 2010 6 16 /10 /octobre /2010 04:16

Demi-finale retour de la champion’s league - La JSK aux portes de la finale

JSK

 

En affrontant ce samedi le TPMazembe du Congo, la JSK s’apprête à vivre l’un des événements les plus importants de son histoire. Quatre-vingt-dix minutes seulement l’en séparent.

Seule équipe algérienne encore en lice en Champion’s league africaine, la JS Kabylie parviendra-t-elle à renverser la vapeur en affrontant ce soir à 20h 15 au stade du 1er- Novembre de Tizi Ouzou le TPMazembe du Congo? On se rappelle, qu’au match aller, les Algériens avaient réussi à tenir la dragée haute aux détenteurs du trophée en ne s’inclinant que dans les toutes dernières minutes de la rencontre sur deux erreurs d’appréciation et d’inattention. Mais le but qu’ils ont inscrit au cours de ce match est très précieux et surtout très important car il leur permettrait, en cas d’égalité parfaite entre les deux équipes, de se qualifier pour la finale. Ils ont deux buts de retard à remonter, une tâche facile et difficile à la fois.

 

Facile parce que la JSK nous a habitués aux renversements de situation. De plus, elle aura l’avantage de jouer au 1er-Novembre, son stade fétiche, et devant son public, un atout non négligeable dans ce genre de confrontations. Difficile, car, en face, il y aura, comme son nom l’indique, le Tout-Puissant Mazembe qui n’est autre que l’actuel champion d’Afrique en titre. Méfiance donc, sachant qu’il y aura probablement d’autres paramètres, d’autres surprises. Le football africain, ce n’est pas le football européen.
Des arbitres sud-africains pour le match

Un trio d’arbitre sud-africain sous la conduite de Jérôme Damon dirigera la demi-finale retour de la Ligue des champions entre la JS Kabylie (Algérie) et TP Mazembe (RD Congo), prévue ce soir à 20h15 au stade du 1er-Novembre à Tizi Ouzou, a indiqué, jeudi, la Confédération africaine de football (CAF). Damon, qui a arbitré à plusieurs reprises en Algérie, sera assisté de ses compatriotes Molefe T.Enock et Rezeers Andrew. Le quatrième arbitre est Volgraff Daniel. Au match aller disputé à Lubumbashi, la JS Kabylie s’était inclinée sur le score de 3 à 1.
L’autre demi-finale, devant opposer l’ES Tunis (Tunisie) et Al Ahly (Egypte), prévue demain soir au stade Radès (Tunis), sera officiée par des arbitres ghanéens.
Le directeur du jeu est Lamptey Joseph, assisté de Haruna Ayuba et Badiu Ibrahim. Le quatrième arbitre est Lathbridg Reginald.

Al Ahly s’est imposé lors du match aller au Caire sur le score de 2 à 1.

Source L’Expression Kaci Aggad

Le Pèlerin

Partager cet article

Repost0

commentaires