Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

30 août 2010 1 30 /08 /août /2010 03:29

Algérie Football

AHLI 1-JSK 1, merci les canaris, héroïques même à 10

AHLI-1-JSK-1.jpg

La JSK s’est qualifié ce dimanche au carré d’AS de la ligue des champions d’Afrique en arrachant un nul précieux (1-1) face à El Ahly du Caire dans son arène, le cairo stadium.

Al Ahly du Caire a ouvert la marque à la 23e minute du jeu par le biais de Guitou après une terrible pression sur le gardien Asselah.

Les canaris ont égalisé à la 30e mn de jeu par le biais de Tedjer qui a transmis un cou franc en deux temps en fusillant le gardien cairote en pleine lucarne. 

En dépit d’un arbitrage vicieux, qui a tenté de déstabiliser les Canaris en distribuant gratuitement des cartons jaunes, les cairotes n’ont pas parvenu à prendre le dessus sur les hommes du suisse, Alain Geiger.

Ce n’est pas tout puisque l’arbitre a eu même le culot de faire sortir Yahia chérif à la 44e mn par un second carton jaune pour soi-disant une simulation à l’intérieur de la surface de réparation !

Mais, les coéquipiers du Malien Idrissa Coulibaly, l’homme du match, n’ont pas baissé les bras en allant même porté à plusieurs reprises le danger sur le portier Cairote.

A la seconde mi-temps, les cairotes ont jeté toutes leurs forces pour la victoire mais les défenseurs du Club de Djurdjura leurs ont dressé une véritable muraille

C’est sur ce score que s’achève le match et la JSK est désormais le premier club d’Algérie à mettre les pieds en demi-finale de la ligue des champions avant même de jouer ses deux prochains matchs contre El Ismaïlia et Heartland

La Kabylie fête la qualification de la JSK

Ecran géant, télé dans les cafés, chez les amis et les voisins tout le monde s'est débrouillé pour voir le match en Kabylie. Ainsi la ville de Tizi-Ouzou était pratiquement déserte en ce début de soirée de ce dimanche. Seuls les fidèles se rendaient à la mosquée pour les Tarawih.

Et là encore l'affluence dans les mosquées n'était pas celle enregistrée depuis le début du Ramadhan. Mais dès le coup de sifflet de l'arbitre zambien de la rencontre, la ville de Tizi-Ouzou s'était réveillée pour fêter le nulm de la JSK synonyme de qualification historique  pour les 1/2 finale de cette ligue des champions. Comme il est de tradition s'est le rond-point central de la ville qui a été le point de ralliement des fans de la JSK. Des fans par centaines qui se déversaient vers ce point après avoir sillonné les rues etr avenues de la ville avec Klaxon et couleurs nationales dans le vent. Tizi-Ouzou comme toute la Kabylie a accueilli l'évenement avec beaucoup de bonheur.

Mohamed Rachid

Source El Watan Rabah Beldjenna

Le Pèlerin

Partager cet article

Repost0

commentaires