Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

6 février 2011 7 06 /02 /février /2011 11:11

Football - CHAN 2011 - Algérie 2 – Ouganda 0 : Les Verts euphoriques

Algerie-2---Ouganda-0.jpg

 

La sélection nationale des joueurs locaux a réussi de bons débuts lors du CHAN soudanais en disposant hier à Khartoum de l’Ouganda (2-0) grâce à un doublé de Djabou et Soudani.

Un succès ô combien important d’autant qu’il permet aux capès de Benchikha de s’installer provisoirement aux commandes du groupe A en compagnie du Soudan victorieux la veille contre le Gabon (1-0), mais avec une différence de but favorable aux camarades de Zemmamouche. Dans un match d’un niveau tout juste moyen, les Verts auront donc réussi l’essentiel, c’est-à-dire prendre une option pour la qualification en quarts de finale avant d’affronter respectivement le Gabon, mardi, puis le pays organisateur samedi prochain. En fait, les nôtres ne pouvaient espérer une meilleure entame de match puisqu’ils réussirent à ouvrir le score dès la 17’ sur un véritable chef-d’œuvre du remuant Djabou. En effet, suite à une action collective orchestrée par le trio Djabou, Messaoud et Soudani, ce dernier sert le prodige sétifien qui loge le cuir en pleine lucarne d’une frappe instantanée. Un but qui va complètement libérer les Fennecs visiblement crispés jusque-là. D’ailleurs, quelques minutes plus tard (21’), Djallit, idéalement servi par Soudani, s’offrait la balle du K.O mais son tir sera dévié par le portier ougandais. Les affaires algériennes vont s’arranger davantage en seconde période notamment après l’expulsion pour anti-jeu de deux joueurs ougandais en l’occurrence, Kasule et Odur respectivement aux 55’ puis 70’.

Ce qui allait permettre aux Metref and co de gérer tranquillement leur avantage au tableau d’affichage consolidé à la 62’ par une seconde réalisation, œuvre de l’excellent Hillal Soudani après un joli travail individuel.  Seul point noir, la blessure de Djabou qui a dû quitter le terrain à la 75’. Il a été remplacé par Gasmi. La participation du meneur de jeu des Verts pour la prochaine sortie après-demain face au Gabon n’est toutefois pas compromise. Le joueur ne souffre, en effet, que d’une crampe.

Source El Watan Mehdi F.

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0

commentaires