Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

5 avril 2011 2 05 /04 /avril /2011 09:00

Le pari osé mais réussi de Zekri

MCA-Dynamos.jpg

 

Malgré un handicap qui paraissait insurmontable, à savoir les trois buts d’écart et l’absence de quelques éléments-clés, à l’image de Derrag et Bouchema, le Mouloudia a réussi à renverser la vapeur face aux Zimbabwéens du FC Dynamos, étrillés dimanche soir par 3-0.

Un résultat qui assure la qualification aux poulains de Noureddine Zekri au tour d’avant-les poules. Qui l’aurait cru ? Après sa lourde défaite en match aller (4-1), le MCA n’avait plus son destin dans les pieds de ses joueurs dont le moral est au plus bas ces derniers temps. Mais il était écrit qu’impossible n’est pas mouloudéen puisque les héritiers des Betrouni, Bachi, Azzouz et autres Zenir et Kaoua, qui, un certain hiver de 1976, avaient terrassé la redoutable formation guinéenne de Hafia Conakry, ont réédité l’exploit contre une formation de Dynamos venue à Alger dans l’espoir de composter son ticket pour les huitièmes de finale de la C1 africaine. «J’ai promis aux supporters que leur équipe allait remporter le match et surtout se qualifier, et ma foi, j’ai tenu ma parole. Ce pari était difficile à tenir vu les conditions qui ont présidé la préparation et le déroulement de cette manche. Mais la volonté des joueurs était plus forte que tous les défis qui nous étaient imposés. Je vous le dis franchement : inscrire trois buts à un adversaire de l’envergure du FC Dynamos n’est pas une mince affaire. Je suis doublement content par ce succès qui permet à mon groupe de retrouver un certain moral perdu et aussi de continuer l’aventure dans la plus prestigieuse des compétitions africaines», dira Zekri en fin de match. Le coach mouloudéen dira ensuite qu’il a toujours cru en ce Mouloudia et aux capacités de ses joueurs de revenir de très loin. «J’espère que ce sera un vrai nouveau départ pour le MCA», estime-t-il. «Je veux que mon équipe retrouve une santé dans la compétition locale où nous aurons d’importants duels en championnat, sans oublier ce choc haletant en Coupe d’Algérie face au MCO» ajoutera-t-il. Au sujet du classement de son équipe en championnat, Zekri avoue : «Notre position au classement ne reflète guère notre véritable niveau», et d’annoncer que l’équipe est désormais mise devant ses responsabilités. Le retour du MCA au stade de Bologhine a été salutaire pour l’équipe qui a retrouvé ses fans, qui ont répondu massivement à l’appel du coach. «Les supporters ont poussé l’équipe jusqu’au bout. Ce sont les supporters qui ont gagné. Le MCA a besoin de son peuple en ces moments difficiles», conclut le technicien du MCA, désormais tourné vers les épreuves locales en attendant le périple, fin avril, en Angola pour la suite de l’aventure continentale.

Fiche Technique

Alger, stade Omar-Hamadi, temps printanier, pelouse en bon état, éclairage excellent, affluence moyenne, arbitrage de M. Fahim Omar assisté de Dhouri Abdesselem et Hassan Charif (Egypte). 4e arbitre : Djihad Gricha (Egypte). Buts : Bedbouda (42’, 90’+1’), Mokdad (78, sp) MCA. Expulsions : Gutu (77’), Zhokinyu et Kutyaripo (90’+5’) Dynamos FC. Avertissements : Zeddam (89’) MCA, Washington Arubi (45’), Devon Chafa (60), Kambula (69’) David Kutyaripo (87’) Dynamos FC.

MCA : Zemmamouche, Besseghir, Bedbouda, Megherbi, Zeddam, Babouche puis Attafen (20’),Daoud, Koudri, Mokdad, Douadi puis Bensalem (73’), Youcef Sofiane puis Amroune(72’). Entr. : Noureddine Zekri.

Dynamos FC : Washington Arubi, David Kutyaripo, Thomas Magorimbo, Georges Magariro, Ghutrie Zhokinyu, Devon Chafa, Farai Vimisai, Desmond Maringwa puis Makupa (55’), Denver Mukamba puis Kambula (63’), Archiford Gutu, Rodrick Mutuma puis Bello (85’). Entr. : Liyod Mutasa.

Source Le Soir d’Algérie A.A.

Le Pèlerin

Partager cet article

Repost0

commentaires